Interviewé par l’observatoire de la franchise, Alexandre Didier revient sur les raisons qui ont motivées sont choix de rejoindre le réseau de franchise illiCO travaux.

Quel est votre parcours professionnel ?

Issu d’école de commerce (IFAG Lyon), j’ai principalement travaillé dans le développement commercial en BtoB et ce, dans différents secteurs d’activité : tourisme, agroéquipement et plus récemment comme responsable commercial d’une agence web lyonnaise.

J’ai passé beaucoup de temps à l’étranger, pour raison professionnelle et personnelle, ce qui m’a conduit à travailler dans l’export en 2011. J’étais en charge de la mise en place de distributeurs dans une dizaine de pays en Europe et en Amérique du Sud.

J’ai également travaillé sur de courtes missions en management de transition sur des activités très saisonnières ces dernières années.

Pour quelles raisons avez-vous désiré vous lancer dans la franchise ?

J’ai depuis longtemps eu envie de me lancer dans l’entreprenariat.

Les différents secteurs d’activités dans lesquels j’ai pu travailler et plus récemment les missions en management de transition que j’ai pu effectuer m’ont beaucoup appris, mais malheureusement en France il est difficile de valoriser ce type de parcours assez peu linéaire.

Ces dernières années il a été de plus en plus difficile pour moi de trouver des postes intéressants, c’est ce qui m’a décidé à me lancer et à créer ma propre activité.

N’ayant pas d’idée précise sur l’activité que je souhaitais lancer et souhaitant gagner du temps, je me suis tout naturellement intéressé à la franchise.

Quels sont les motifs qui vous ont fait choisir Illico Travaux ?

Lorsque j’ai découvert Illico travaux au salon de la franchise en mars 2017, j’étais déjà en discussion très avancée avec une autre franchise dans un secteur d’activité totalement différent.

Cette franchise en question m’avait extrêmement bien vendu son concept, cependant, à quelques jours de la signature, lorsque j’ai contacté des franchisés du réseau, les retours du terrain ont été très mitigés pour ne pas dire très négatifs pour certains.

Parallèlement, j’avais participé à une réunion d’information illiCO travaux avec Nicolas Daumont le fondateur. Humainement j’ai tout de suite accroché et l’aspect métier me semblait passionnant.

À aucun moment mes interlocuteurs n’ont essayé de me survendre le concept illiCO travaux. Au contraire, toutes les difficultés du métier m’ont été présentées, ainsi que les niveaux de rémunération au-dessus desquels il serait difficile d’accéder. J’ai apprécié cette transparence.

Devenir franchisé

Fort de mon expérience précédente, avant d’avancer plus en détail dans les discussions, j’ai décidé d’appeler des franchisés pour avoir des retours directs. Tous les retours que j’ai eu ont été positifs. J’ai pu échanger avec des gens épanouis dans leur activité, qui faisaient confiance à leur franchiseur et qui ne regrettaient pas leur choix.

Il était important pour moi de pouvoir m’appuyer sur un réseau fiable, sérieux et disponible et il m’a semblé avoir trouvé ces qualités chez illiCO travaux.

De plus, je ne souhaitais pas intégrer une franchise trop restrictive dans les méthodes de travail. Il est nécessaire pour moi de garder une certaine autonomie dans mes décisions et mon organisation. illiCO travaux était le concept qui me correspondait.

Alexandre Didier 1

De quel type d’aides avez-vous bénéficié au départ ?

Dès les premiers échanges que j’ai eu avec illiCO travaux, tout le monde s’est rendu très disponible pour répondre à mes questions. On m’a conseillé sans jamais m’imposer quoi que ce soit et sans jamais m’affirmer qu’on m’apportait la seule et unique méthode valable.

Les accords qui sont passés avec Fiducial m’ont permis d’avancer rapidement sur un prévisionnel et sur la constitution de ma société.

Aujourd’hui je suis dans la phase de démarrage de mon activité et la tête de réseau reste très présente et disponible, que ce soit pour la mise en place de mon plan de communication ou sur la préparation de mes premiers rendez-vous client.

Je ne me sens jamais vraiment seul, au moindre doute, je sais que quelqu’un répondra à mes questions. Malgré tout, cela reste une aventure entrepreneuriale, par conséquent il faut toujours être pro-actif, prendre des décisions et des initiatives si l’on veut que son projet avance et se développe.

Avez-vous suivi une formation et de quel ordre ?

Avant tout démarrage d’activité, illiCO travaux dispense une formation théorique de 2 semaines au siège à Niort. C’est l’occasion de rencontrer les équipes et de créer des liens avec les personnes avec qui nous échangeons tout au long de l’année.

Cette formation, bien que théorique, est dispensée entre autres par des formateurs / franchisés en activité, qui sont reconnus comme étant des spécialistes dans leur domaine (Assistance à maîtrise d’ouvrage, développement commercial…). Ils nous font vivre la réalité du métier à travers leurs expériences et c’est extrêmement riche, concret et rassurant.

Nous abordons l’aspect commercial de l’activité, le recrutement des artisans avec lesquels nous allons travailler toute l’année, les différents outils qui sont mis à disposition par la franchise, l’assistance à maîtrise d’ouvrage ainsi que la partie juridique et assurance qui est un point très important dans notre métier.

Cette formation est complétée par une immersion auprès de franchisés expérimentés, directement en agence, sur une durée de 2 semaines.

Racontez-nous votre journée type

Je n’ai pas encore de journée type puisque je suis encore dans une phase de démarrage, par conséquent tout est à faire, à organiser et mettre en place.

Cependant, tous les échanges que j’ai pu avoir avec les franchisés m’ont confirmé ce que je pensais déjà : même après 10 ans d’activité, il n’y a pas vraiment de journée type. En effet, notre journée est rythmée entre rendez-vous client, suivi de chantier, rencontre avec des artisans et des apporteurs d’affaires ainsi qu’une part non négligeable de travail au bureau pour la partie administrative, comptes rendus, étude des devis et planification des chantiers en cours … bref, ce n’est pas une activité monotone, avec des horaires fixes et une méthode de travail à appliquer à la lettre. C’est à mon sens ce qui fait l’intérêt du métier.

Chaque projet est différent, chaque client a des attentes différentes et chaque artisan sa propre façon de travailler. C’est à nous de nous adapter pour faire en sorte que le client final soit le plus satisfait possible et que le chantier se passe au mieux. Tous les franchisés ont des méthodes et organisations différentes même si bien entendu, nous restons dans le cadre du concept illiCO travaux afin de garantir une homogénéité dans la qualité de prestation offerte à nos clients dans tout le réseau.

Source : interview réalisée par l’observatoire de la franchise

Découvrez les autres actualités d’illiCO travaux