De nos jours, la cuisine n’a plus rien à voir avec le modèle américain des années 80. On désire changer de cuisine pour qu’elle soit plus ouverte, confortable et authentique. Les matériaux utilisés pour sa conception sont plus nobles et l’ergonomie ainsi que l’accessibilité sont les deux dominantes à respecter. La cuisine est toujours plus chaleureuse, confortable et fonctionnelle.

Changer de cuisine pour plus d’ouverture

Nos intérieurs ont bien connu le comptoir, séparant la cuisine du salon et de la salle à manger. Mais aujourd’hui, le comptoir délaissé laisse place à l’îlot central.

La cuisine n’est plus un espace séparé et isolé de la maison. Elle est totalement ouverte sur les autres pièces de vie.

Les français n’ont plus de gène à recevoir leurs invités au milieu de la cuisine. C’est une nouvelle tendance qui séduit 5 personnes sur 10.

Aujourd’hui les français ont besoin d’une pièce chaleureuse pour se réunir. C’est le rôle de la nouvelle cuisine avec son îlot central et sa grande table à manger.

Pour autant, le modèle de cuisine en L (sans îlot) reste très recherché pour des raisons de praticité. Effectivement, installer un îlot central demande de gros travaux de raccordements. Il est donc moins pratique à mettre en place et plus cher qu’un plan de travail dans une cuisine en L.

Changer de cuisine pour qu’elle soit adaptée à tous

Les nouvelles règles en matière d’accessibilité font aussi changer de cuisine.

Les distributeurs sont tenus de s’y conformer et conçoivent donc des cuisines plus spacieuses pour bien circuler et des rangements plus pratiques pour que chacun puisse utiliser sa cuisine de façon optimale.

Bien entendu, cette ergonomie ne s’adresse pas seulement aux handicapés ou aux personnes âgées. L’idée générale est de rendre la cuisine plus fonctionnelle pour tous. C’est ainsi que les meubles de rangements sont positionnés plus bas et que les meubles hauts sont plus larges et positionnés plus bas.

Changer de cuisine et choisir le bois

Parallèlement à ces questions d’usage, se développe la tendance au bois. Depuis quelques temps, ce noble matériau refait surface dans nos cuisines. Les français ne privilégient plus les matériaux froids comme l’inox ou le verre. Ils reviennent à quelque chose de plus traditionnel et authentique qui respecte l’environnement.

Sachez que pour avoir une belle cuisine en bois, il n’est pas obligatoire d’investir dans du chêne. Les gammes de mélaminés donnent l’impression d’un bois naturel et sont proposées dans une grande variété de modèles et de coloris.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez nos inspirations sur notre page Pinterest illiCO travaux !

Voir plus de conseils