Pour qui fait des travaux de construction, la question des sols à installer et à quel étage se pose inévitablement. On distingue deux grandes catégories de sols : les planchers en bois et les planchers en béton.

Les particularités des sols en bois

Ces planchers sont le plus souvent installés à l’étage, directement posés sur les poutres, selon un principe ancestral. On pose des panneaux en contreplaqué ou plus simplement des lattes de plancher. Pour les salles de bains, le bois doit être remplacé par un matériau hydrofuge. En-dessous d’un plancher en bois, l’isolation est réalisée avec une matière thermique et/ou acoustique (laine de roche, de verre, de chanvre ou de cellulose). Sous le plancher et l’isolant, on installe un plafond suspendu aux poutres.

Les sols en béton

Avant de couler le béton, il est nécessaire de réaliser (ou de faire réaliser par un artisan) un coffrage – une sorte de moule qu’on retirera quand le béton aura pris. Dans le coffrage seront installées les armatures métalliques qui feront du béton un béton armé. Au cours du séchage, on s’occupera de lisser le béton pour assurer une surface aussi plane que possible. Si on a prévu de carreler par la suite, on voudra balayer ou boucharder le béton pour donner une meilleure adhérence à la colle par la suite.

Dans certains cas, on fera couler par un artisan une chape supplémentaire sur le plancher de béton, en mortier cette fois-ci. Cette solution est plus coûteuse, mais elle assure que la surface soit absolument plane.

Voir plus de conseils