Si vous avez décidé de construire une terrasse en bois sans l’aide d’un artisan menuisier, notre dossier vous aidera à trouver les bon matériaux, à planifier et à réaliser ces importants travaux de construction.

Choisir l’emplacement pour construire une terrasse en bois

Pour construire une terrasse en bois et la réussir, il faut prendre en compte de nombreux facteurs, parmi lesquels les vents dominants (prévoir l’installation de coupe-vents ou de haies pourra s’avérer nécessaire), l’ensoleillement à divers moments de la journée (en fonction de la région dans laquelle se trouve la maison, le soleil est un avantage ou une nuisance) et les écoulements d’eau sur le terrain. Dans cette dernière optique, même une terrasse surélevée doit être posée sur un sol correctement drainé.

Certaines personnes choisiront naturellement de construire une terrasse en bois adjacente à leur maison pour qu’elle donne sur une porte. D’autres préféreront la construire à l’écart, sous un arbre, pour créer un oasis de calme où s’installer pendant les dimanches ensoleillés.

Vous pouvez construire une terrasse en bois autour d’un arbre pour lui donner de l’allure et de l’ombre. Pour cela, il vous suffit de planifier une structure d’appui qui contourne le tronc.

Choisir le bois de sa terrasse

Une terrasse peut se construire dans de nombreuses essences de bois. Toutes n’ont pas les mêmes propriétés de durabilités, ni les mêmes prix d’achat. Cependant, il est conseillé de ne pas trop regarder à la dépense, car une terrasse qui s’abîme perd de son utilité et de sa valeur plus vite qu’on ne l’imagine.

Les bois européens, comme le mélèze, le chêne et le pin sont un choix populaire du fait de leur prix abordable. Leur durée de vie, moins importante que celle des essences exotiques, est allongée par un traitement sous pression.

La nature même des bois exotiques, comme le teck, les rend résistants aux conditions météorologiques extrêmes, mais ils sont évidemment plus onéreux à l’achat.

Les lames en bois composite sont également une bonne alternative : écologique, durable et bon marché.


Construire une terrasse en bois surélevée donne un cachet certain à une maison. Elle offre un espace de détente et de réception qui ajoute également à la valeur d’une propriété. Vous avez choisi l’emplacement et l’essence de bois que allez utiliser pour construire votre terrasse, vous êtes prêt pour démarrer les travaux.

La préparation du terrain pour construire une terrasse en bois

A cette étape, il est indispensable de faire un plan de votre terrasse. Si elle est installée à côté, vous pourrez ainsi voir si ses proportions sont harmonieuses par rapport à celles de la maison. Vous pourrez également estimer les dimensions et les quantités de matériel nécessaires. Ce plan vous servira le cas échéant à faire approuver votre chantier par les autorités municipales.

Ensuite, mesurez consciencieusement la zone couverte par votre terrasse et marquez la avec des piquets et un cordeau. Soyez particulièrement attentif aux coins, afin d’obtenir des angles droits.

Retirez à la pelle tout le gazon et les pierres qui pourraient gêner vos travaux de menuiserie.

Construire une terrasse en bois : la construction des pilotis

Votre terrasse sera soutenue par des poteaux qui doivent être cimentés dans le sol. Pratiquez des trous d’au moins 60 centimètres de profondeur et 40 centimètre de côté. Maintenez les poteaux avec des pierres placées au fond des trous et vérifiez qu’ils sont tous bien verticaux avec un niveau à bulle. Assurez vous également qu’ils sont à la bonne hauteur. En effet, tous vos poteaux devront être coupés à la même hauteur.

Cimentez les poteaux avec un béton prêt à l’emploi et laissez prendre et sécher pendant au moins vingt-quatre heures. Enfin, quand le béton est sec, recouvrez l’ensemble de toile géotextile et d’une épaisseur de gravier.


Si vous avez suivi les étapes précédentes pour la construction d’une terrasse en bois, votre terrain est prêt pour accueillir la structure de votre terrasse ! pour construire une terrasse en bois, place à la prochaine étape : la structure.

Construire la structure d’une terrasse en bois

Les poutres de la structure de support s’installeront en se fixant sur les poteaux. Bien entendu, de simples vis ne suffiront pas à ce travail : vous devrez utiliser du matériel d’artisan menuisier professionnel. Les lames ou les dalles de la terrasses s’aligneront le long des poutres internes, ou solives, de la structure. Leur espacement dépendra évidemment de votre choix de surface.

Une fois de plus, la précision est la qualité maîtresse de ce travail. Vous devrez mesurer avec attention à chaque étape et vous assurez que les espacements choisis sont respectés. L’usage d’un niveau à bulle est primordial pour ne pas construire une terrasse en bois de guingois.

Fixation de la structure pour construire une terrasse en bois

Si votre terrasse est adjacente à la maison, vous devrez fixer votre structure au mur en y vissant une solive. Attention, ne percez pas dans la partie du mur qui est traitée contre l’humidité du sol. Revoyez la hauteur de votre ouvrage si nécessaire. Faites également attention à l’emplacement de votre plomberie avant de commencer à percer.

Si votre terrasse est suffisamment surélevée, vous voudrez peut-être installer une balustrade. Pour une meilleure stabilité, les supports de la balustrade devront être vissés à la fois à la structure de base et aux poteaux qui la soutiennent.


La structure de votre terrasse est à présent construite et fixée ! La prochaine étape de vos travaux d’aménagements sera la pose de vos lames de bois.

Poser les lames de bois

Que vous ayez choisi des lames en bois exotique, en bois européen, ou bien des dalles de terrasse, il est temps de les poser sur votre structure de base.

Commencez par un des coins extérieurs et travaillez en direction de la maison. Les lames et les dalles se vissent en force dans les solives à l’aide d’une perceuse électrique et des vis appropriées au bois (et d’une longueur minimum recommandée de 50 mm). Il convient de laisser un espace entre les dalles ou les lames afin que l’eau puisse s’écouler naturellement.

En fonction des dimensions de votre terrasse, vous devrez peut-être découper les dernières dalles ou lames pour terminer votre travail. Ce sera également nécessaire pour habiller les pieds des balustrades et les éventuelles ouvertures qui laissent passer le tronc d’un arbre.

Ajout d’un escalier en bois pour finir de construire une terrasse en bois

En fonction de l’emplacement de votre terrasse surélevée et de son agencement, vous voudrez peut-être installer une ou plusieurs volées de marches. Le plus simple dans ce cas est de vous procurer des éléments préfabriqués dans un magasin de bricolage. Avec quelques mesures et une scie sauteuse, vous n’aurez aucun mal à réaliser les travaux de menuiserie nécessaires.

L’important est de bien vous assurer que les marches prennent appui sur une surface ferme et immobile. A défaut d’une dalle de béton, posez des dalles autobloquantes ou un lit de gravier épais.

Voir plus de conseils