De plus en plus, la cuisine est une des pièces préférées des familles. On y passe beaucoup de temps, que ce soit pendant les repas ou les soirées entre amis. Pour rendre cet espace agréable à vivre, il ne faut pas négliger l’éclairage de sa cuisine.

Si vous commencez bientôt des travaux d’électricité, il vous sera utile de réfléchir aux deux types d’éclairage de sa cuisine : l’éclairage spécifique et l’éclairage d’ambiance.

L’éclairage de sa cuisine spécifique : pour éclairer une zone particulière

L’éclairage spécifique se focalise sur une zone particulière et sur l’activité correspondante : la préparation des repas, la cuisine, la vaisselle, le rangement, etc. Il faut envisager un éclairage pour ses fourneaux, ses plans de travail, son évier et son réfrigérateur. Cela se fait au moyen de spots de plafond orientables, de lampes placées sous les placards et dans les étagères ou encore de hottes éclairantes. En outre, ces sources lumineuses peuvent fournir un éclairage d’ambiance quand on éteint les lumières principales.

L’éclairage de sa cuisine d’ambiance : pour donner du caractère

L’éclairage d’ambiance à proprement parler n’a qu’une fonction accessoire. Il établit l’atmosphère de la cuisine au moyen de lampes halogène, de chandeliers, d’inserts LED dans les plinthes ou le plafond, etc.

Il est important de planifier ses circuits électriques pour que chaque source lumineuse puisse s’allumer et s’éteindre indépendamment des autres.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils