Quiconque a prévu des travaux de rénovation dans sa cuisine est confronté à l’éternel choix du bricoleur : acheter tout prêt, au prix fort, ou économiser en travaillant soi même. En ce qui concerne le plan de travail, la deuxième solution peut se révéler payante si on est préparé à fabriquer un plan de travail et qu’on dispose des bons outils.

Fabriquer un plan de travail : commande du bois

Une fois que les matériaux sont choisis (bois massifs de diverses essences, panneaux artificiels traités pour être hydrofuges, etc.) il faut, avant de les commander, s’assurer qu’on a les bonnes mesures. Celles ci se compliquent souvent du fait des nombreux éléments encastrés dans les cuisines modernes. Il est impératif de tracer un plan à l’échelle sur du papier quadrillé pour pouvoir s’y reporter pendant toute la durée des travaux.

Dans le cas d’une rénovation, votre travail sera facilité car vous pourrez vous baser sur l’ancien plan de travail pour prendre vos mesures. Il convient néanmoins de vérifier les emplacements de toute la plomberie et de toute l’électricité en plus des éléments encastrés comme les éviers et les plaques de cuisson.

Fabriquer un plan de travail : la découpe

Pour la découpe, vous aurez besoin d’une scie sauteuse et d’un établi ou d’une table de bonnes dimensions. Posez et fixez les panneaux à découper de façon à vous assurer la meilleure stabilité possible. Pour commencer votre découpe, vous aurez sans doute besoin de percer des trous pour insérer la lame de la scie sauteuse.

Le plan de travail une fois découpé, vous pourrez le poser avec un pistolet à colle en vous aidant de fixations au mur (type baguettes ou équerres chevillées et vissées dans la maçonnerie). Ces dernières seront particulièrement utiles si le plan de travail n’est pas posé sur beaucoup d’éléments de mobilier. N’oubliez pas de poser du joint silicone aux raccords.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils