Un îlot de cuisine répond à deux des problématiques les plus fréquentes dans une cuisine : les plans de travail insuffisamment grands et le manque d’espace de rangement. En plus de ces deux avantages, installer un ilot de cuisine servira de séparation avec le reste de la cuisine (ou, dans le cas d’une cuisine à l’américaine, de la pièce de vie) de façon bien plus utile que l’habituel bar.

Installer un îlot de cuisine : vérifiez l’espace restant

Avant d’entreprendre les travaux d’installation nécessaires, il est important de vérifier qu’on ne sacrifie pas trop d’espace dans sa cuisine. Si deux personnes ne peuvent travailler ensemble sans manquer de place, la pièce perd toute son efficacité.

Si vous envisagez d’installer un îlot dans le cadre d’un nouveau projet de cuisine, vous pouvez également y intégrer l’évier ou la cuisinière, ce qui vous permettra d’arranger la trinité fourneaux-réfrigérateur-évier en triangle, comme le préconisent la plupart des professionnels. En revanche, il faut savoir que cela demande des travaux supplémentaires : une hotte centrale pour les plaques de cuisson et des ajouts de plomberie conséquents pour l’évier.

Les différents types de meubles de cuisines intégrables à un îlot

Les meubles de cuisines intégrés à l’îlot peuvent être de tous les types, et le choix dépendra de l’usage qu’on a prévu d’en faire. Si vous y avez installé votre cuisinière par exemple, il serait logique d’y mettre des larges tiroirs à casseroles. Notez que les rangements les plus décoratifs, comme les placards à vin par exemple, seront avantageusement installés du côté extérieur.

Voir plus de conseils