Avec près de 8,516 millions de km², le Brésil est le plus grand pays d’Amérique Latine puisqu’il occupe 40% de sa surface. Même si Rio de Janeiro est la ville la plus connue du Brésil, sa capitale n’en reste pas moins Brasilia qui se trouve à quelques 1000 kilomètres un peu plus au nord du pays. Ce soir, la cérémonie d’ouverture des 31ème Jeux Olympiques d’été aura lieu au mythique stade Maracana de Rio de Janeiro. Cette cérémonie est placée sous le signe de la fête et de l’optimisme. Et c’est une première ! Les JO de Rio sont les premiers à avoir lieu sur le continent sud-américain. L’occasion pour nous de faire un tour sur l’architecture Brésilienne et son empreinte à travers le monde. Alors laissez-vous porter à travers des œuvres grandioses et hautes en couleurs à l’image d’un pays aux multiples facettes.

L’architecture Brésilienne au fil des rues de Rio

Une cérémonie placée sous le signe de la fête et de l’optimisme, voici ce qui représente à merveille l’état d’esprit des Brésiliens en règle générale. En témoigne son traditionnel carnaval de Rio, fête nationale la plus populaire du brésil et qui rassemble chaque année 3 à 5000 participants déguisés dans les rues et dans les Sambodromos, 73 000 spectateurs privilégiés, sans compter les 2 milliards de téléspectateurs.

En se promenant un peu plus loin et pendant des journées moins influentes, on peut découvrir une architecture moderne et artistique, plébiscité par les visiteurs du monde entier. Et le sport y est pour beaucoup, les derniers éclats architecturaux ont été conçus à l’occasion de la Coupe du monde 2014 et de ces fameux Jeux Olympiques 2016.

Récemment, Dilma Roussef, actuelle Présidente de la République Fédérale du Brésil, a inaugurée le Musée de demain, bâtiment destiné à explorer la création de l’Univers et à parcourir les possibilités d’un avenir durable aux moyens de la science, l’art, la technologie et la culture.

Ce véritable vaisseau longeant la baie a été conçu par l’architecte espagnol Santiago Calatrava.

Évidemment moderne et écologique comme le veulent les idées qu’il abrite, ce bâtiment soutient 5492 panneaux photovoltaïques sur son toit pour produire de l’énergie propre. Pour rafraîchir l’intérieur, la climatisation utilisera l’eau de la baie. C’est une véritable prouesse architecturale mêle la technique à l’art, le respect de l’environnement à la culture et la modernité à l’Histoire. 3 ans et 50 millions d’euros ont été nécessaires pour la construction de ce nouvel emblème Brésilien.

L’architecture Brésilienne au départ des favelas

Une partie de la population Brésilienne a longtemps vécue dans des bidonvilles appelés favelas juxtaposant des buildings modernes. Laissés à l’abandon par les autorités, elles ont progressivement été modernisées avec l’arrivée de l’eau courante et de l’électricité et amènent aujourd’hui un dynamisme culturel essentiel au Brésil. Les favelas sont plus sûres qu’il y a quelques dizaines d’années et sont devenues des mini villes dans la ville, avec leurs commissariats pour la sécurité et commerces de proximité.

La religion marque l’architecture Brésilienne

Comme la statue du Christ Rédempteur nous le prouve, la religion est très marquée au Brésil, avec une population majoritairement chrétienne (à 88%). Elle a largement influencée l’architecture Brésilienne.

De nombreux grands bâtiments sont donc d’ordre religieux, dont le plus connu à Brasilia, sa cathédrale par l’architecte Oscar Niemeyer ou encore la cathédrale métropolitaine de Rio de Janeiro.

Cocorico ! Le saviez-vous ? Le Corbusier a été un des model de l’architecte Brésilien Oscar Niemeyer. Ils ont, par exemple, été co-auteurs dans la conception du siège de l’ONU à New York et au Brésil, le ministère de l’éducation.

L’architecture Brésilienne moderne

Avant-gardiste, le Brésil a voulu montré sa supériorité par son architecture.

Les bâtiments politiques se veulent aussi ancrés dans un mouvement moderne comme le montre le Palais de l’Aurore, résidence des présidents de la république Brésilien.

Ce bâtiment de 7000 m² est fait de matériaux contemporains tel que le béton, le métal et le verre. Trois étages le composent.

Vous avez aimé cet article ? Faîtes-le découvrir à vos amis et découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils