Depuis quelques années, le jardinage a atteint des sommets. Les murs verts – aussi appelés murs vivants – s’introduisent dans les travaux de jardinage de part le monde. Pour un aménagement de vos espaces verts harmonieux, pensez à faire appel à un paysagiste.

Les avantages des jardins verticaux

Un mur vert ou une façade vivante, voilà qui a de quoi faire parler les voisins ! L’effet esthétique d’un jardin vertical est indéniable. Grâce à ces techniques, il est désormais possible de rentabiliser l’espace perdu : murs et murets, portes et volets peuvent servir de support à vos plantations. En augmentant les surfaces cultivées même dans les zones urbaines, les murs verts ont un grand potentiel écologique. Réduction des poussières, absorption du CO2, rétention de l’eau et baisse de la température sont des plus non négligeables en notre ère de détérioration du climat.

Les outils des jardins verticaux

Si les projets de grande envergure font appel à de coûteux systèmes hydroponiques, il est possible de commencer chez soi en utilisant un des principes suivants : Les bacs de plantation sont des cadres équipés de dizaines de cellules qu’on remplit de terreau avant de planter une graine ou deux. Les bacs sont modulaires de façon à permettre l’installation sur des surfaces grandes ou petites. Les systèmes dits « à poches » sont idéaux pour la culture en intérieur. Les poches sont étanches et leur intérieur est composé de tissu absorbant qui retient l’humidité. Il est également possible de se procurer des kits pour murs verts. On peut alors construire sa plantation dans les dimensions choisies.

Voir plus de conseils