Les appuis des fenêtres de nos maisons sont extrêmement exposés aux intempéries. Étant des surfaces horizontales, elles sont très vulnérables à la lumière et, sur les façades peu exposées au soleil, souvent humides ou inondées. Les travaux de peinture requis pour les remettre à neuf ne sont pas bien difficiles. Suivez ce guide pour peindre un appui de fenêtre vous-même.

Peindre un appui de fenêtre : préparation et matériel

Vous aurez besoin :

  • De peinture à maçonnerie
  • D’un apprêt stabilisant (si possible fongicide)
  • D’un pinceau à maçonnerie (brosse rectangulaire)
  • De ruban adhésif de masquage
  • D’une brosse métallique
  • D’une bâche ou un drap de protection

Commencez par protéger les alentours de la zone à peindre. Posez votre bâche au sol et masquez les bordures de la fenêtre au ruban adhésif.

Grattez la peinture écaillée à la brosse et dépoussiérez bien la zone au chiffon. S’il reste des zones moisies ou couvertes de mousse, insistez bien pour en retirer la plus grande quantité avant de les traiter avec un produit fongicide.

Si la surface est poudreuse, appliquez au pinceau un apprêt stabilisant et laissez le sécher le temps requis par le fabricant.

Peindre un appui de fenêtre : application

Il est temps d’attaquer la peinture pour peindre un appui de fenêtre ! Travaillez par mouvements larges, sans surcharger votre pinceau. Si votre première couche n’est pas suffisante pour couvrir la zone, laissez sécher entièrement et appliquez une seconde couche.

Dernier conseil, gardez un œil sur les prévisions météo ! Une averse sur de la peinture fraîche vous forcerait à recommencer.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils