Les baignoires apparentes sont peut-être à la mode, mais tout le monde n’a pas la place ou l’envie d’en avoir une. La plupart des travaux de salle de bains nécessitent de poser un habillage de baignoire appelé coffrage. C’est un travail simple mais minutieux qui peut se réaliser sans l’aide d’un artisan pour peu que l’on soit un peu bricoleur et qu’on suive les conseils et astuces suivants.

Les étapes de la réalisation de son habillage de baignoire

Nettoyez et séchez bien votre baignoire avant de monter le coffrage. Vous n’aurez plus d’autre occasion d’éliminer l’humidité et les substances indésirables.

Les matériaux de construction sont très divers : vous pouvez poser des blocs de béton cellulaire, des panneaux de contreplaqué ou de bois, des plaques de plâtre hydrophobe, etc. Dans tous les cas, veillez à l’étanchéité de l’ensemble.

Une trappe d’accès au siphon est nécessaire. Si vous avez posé un panneau d’un seul tenant, découpez à la scie sauteuse une ouverture carrée d’au moins 25 centimètres de côté (fonction du carrelage choisi, voir plus bas). Cette opération est plus aisée dans le cas d’un coffrage monté en blocs. En fonction de la taille de ces derniers, il vous suffira d’en omettre un ou deux. Installez ensuite une trappe avec un système de fermeture adapté.

L’habillage du coffrage

Pour un habillage de baignoire réussi, il vous reste ensuite à habiller le coffrage avec un carrelage de votre choix. Les magasins de bricolage débordent de dalles pour tous les goûts et toutes les bourses. Demandez à un spécialiste des travaux de salle de bains si vous avez du mal à vous décider. Pour finir, posez un joint de finition en silicone ou une bande adhésive autour de l’habillage de baignoire. Dans le premier cas, inclinez bien votre pistolet pendant l’application et lissez le joint au couteau avant qu’il ne prenne complètement.

Voir plus de conseils