La toiture végétalisée est de plus en plus envisagée par les particuliers. Découvrez ci-dessous les raisons qui poussent certains à sauter le pas !

Pourquoi installer une toiture végétalisée ?

La toiture végétalisée permet de réduire sa facture de chauffage et d’électricité. En effet, elle garde la chaleur en hiver (donc l’utilisation du chauffage est moindre) et rafraîchit la maison l’été (donc plus besoin de climatisation électrique). Elle est une alternative pour améliorer l’isolation de son habitation. Plus besoin de changer ses fenêtres ou de poser de nouveaux isolants sur sa maison, le toit vert est une solution tout aussi efficace.

Toiture végétalisée : de nombreux avantages

Outre le fait de faire des économies de chauffage et d’électricité, le toit vert permet :
– de s’isoler du bruit,
– de protéger la toiture des UV et chocs thermiques,
– de limiter les risques d’inondation en cas de forte pluie car elle retient une partie de l’eau,
– de préserver la qualité de l’air en absorbant les poussières et les gaz polluants,
– de filtrer l’eau de pluie pour la recycler et l’utiliser chez soi pour la chasse d’eau, l’arrosage du jardin…

Profiter d’une toiture végétalisée, c’est allonger la durée de vie de son toit car il est mieux protégé. Les toitures végétales les plus intéressantes, été comme hiver, sont les toitures irriguées. Si vous en possédez une, vous n’aurez plus du tout besoin de climatisation en été et, en hiver, vous économiserez jusqu’à 38 % de chauffage.

Les types de végétalisation

Il existe plusieurs types de végétalisations pour créer une toiture végétalisée, votre couvreur saura vous conseiller :

La végétalisation extensive : son entretien est simple, on peut la mettre en place sur tout type de toiture pour une rénovation ou une construction neuve, elle est la plus durable, sa légèreté est sans comparaison. Ne se pose que sur un toit dont la pente n’excède pas 30°.

La végétalisation semi-intensive : son entretien doit être régulier, elle est adaptée pour une rénovation de maison ou une nouvelle construction. Ne se pose que sur un toit dont la pente ne dépasse pas 30°.

La végétalisation intensive : il s’agit d’un véritable jardin, le toit se végétalise seul, son entretien doit être régulier mais elle n’est adaptée que pour des constructions neuves. Ce type de végétalisation ne se pose que sur un toit plat ou dont la pente ne dépasse pas 3°.

Voir plus de conseils