Depuis quelques années, la salle de bains est devenue l’une des pièces majeures dans les maisons françaises. Elle a pris une importance certaine et, de sa conception à sa décoration, tout est scrupuleusement étudié.

La douche, indispensable élément de la salle de bains, existe en différents types. Son choix est souvent dicté par la place et le budget dont chacun dispose. Pensez votre plomberie en conséquence grâce aux conseils de votre artisan plombier.

La douche à l’italienne

Actuellement très tendance, la douche à l’italienne présente une caractéristique spécifique : son bac est au même niveau que le sol. Un atout qui permet de supprimer la margelle habituelle pouvant s’avérer dangereuse pour les personnes âgées. Par ailleurs, cette caractéristique lui apporte beaucoup de style pour un esthétisme des plus agréable.

La douche à l’italienne permet une fantaisie plus importante que pour les douches classiques ou monobloc. Effectivement, le choix des matières et matériaux est large. Seul inconvénient : son coût un peu élevé.

La douche dite classique

Elle peut avoir toutes les dimensions (ou presque). C’est la douche la plus répandue dans les salles de bains car sa réalisation n’est pas aussi onéreuse que pour une douche à l’italienne. Elle est composée d’un bac de douche, la plupart du temps surélevé, et de matériaux ordinaires comme le PVC ou le verre.

La douche monobloc

Il s’agit de modèles de douches préfabriquées composées chacune d’un bac de douche, de parois et d’une robinetterie. Elles sont simples à installer et ne demandent pas de gros travaux.

Elles offrent parfois des fonctions supplémentaires, comme des jets massant. La douche monobloc démarre à 300 €, idéale donc pour les petits budgets !

Suite à votre décision, il faudra ensuite penser au mobilier de salle de bains pour un mariage des matériaux et styles harmonieux !

Voir plus de conseils