Que l’on parle d’un immeuble en copropriété ou bien d’une maison, une rénovation extérieure ne peut pas ignorer la façade. Si vous avez prévu de tels travaux dans les mois à venir, il est temps de vous poser la question du ravalement de façade. Notre article vous offre quelques éléments de réponse pour bien ravaler sa façade.

Quand procéder à un ravalement de façade ?

La façade habille et protège un bâtiment. Aussi est-il important d’agir dès qu’elle comporte des fissures, ou même dès que la peinture présente des défauts. En effet, les infiltrations peuvent avoir des conséquences désastreuses sur l’intégrité du bâtiment.

Quel que soit l’occupant d’un logement, c’est le propriétaire – ou la copropriété le cas échéant – qui est responsable de l’entretien et des réparations de la façade. C’est lui qui devra faire les démarches administratives et traiter avec les artisans peintres et les artisans maçons.

Quels travaux lors d’un ravalement de façade ?

Les tâches à effectuer pour remettre une façade en état dépendent des dégâts constatés. Ceux-ci peuvent avoir plusieurs effets : la décoloration des peintures et crépis, la perte du joint, l’apparition et la croissance de moisissure ou de lichens, le salissement par pollution, etc. Connaître ces symptômes permet de mieux évaluer les travaux à effectuer.

Dans un même ordre d’idée, la connaissance des matériaux de sa façade est importante pour déterminer à quels types de dommages elle est susceptible et les réparations possibles. Une façade en béton peint ne se traite pas de la même manière qu’une façade en briques !

Voir plus de conseils