On trouve parfois des traces blanches sur les murs extérieurs de sa maison ou de son appartement. Dénommées « efflorescences », elles ont un aspect disgracieux et peuvent également avoir des effets néfastes sur la peinture et la maçonnerie – ce qui peut entraîner de coûteux travaux de rénovation. Lisez la suite de cet article pour apprendre d’où viennent les efflorescences et comment les traiter.

Les causes des efflorescences sur sa façade

Les efflorescences ressemblent à de petits cristaux, le plus souvent blancs si la pollution n’est pas trop importante. Ces cristaux sont des sels (comme les nitrates ou les sulfates) qui sont présents dans l’eau et dans les matériaux de construction. Déplacés et déposés par la pluie ou les remontées capillaires, ils s’accumulent sur les murs et peuvent provoquer des décollements de peinture et d’enduits. Parfois, les dépôts ont lieu à l’intérieur de la maçonnerie, ce qui peut évidemment demander des réparations bien plus importants qu’une simple couche de peinture.

Parmi les différentes efflorescences sur sa façade, le salpêtre est le plus commun : il s’agit de dépôts de sels contenant des sels de nitrates.

Se débarrasser des efflorescences sur sa façade

La première chose à faire pour traiter les traces blanches et l’apparition de salpêtre est de découvrir la source de l’humidité et de remédier au problème. Autrement, les dépôts reviendront en quelques mois, voire en quelques semaines, ou quelques jours dans les cas les plus extrêmes.

De nombreux produits destinés à traiter et à prévenir les efflorescences sur sa façade sont disponibles dans le commerce. Un professionnel de l’humidité ou un artisan maçon est la personne la plus à même de vous conseiller. Le procédé est en général le même : on brosse les dépôts présents, on nettoie à l’acide dilué, on répare les dégâts et, pour finir, on applique le produit de traitement en une ou plusieurs couches.

Voir plus de conseils