Avant de vendre un bâtiment à usage d’habitation, il est obligatoire depuis 2009 de faire réaliser un diagnostic de toute installation électrique privative vieille de plus de quinze ans.

Qui doit faire le diagnostic électrique ?

C’est le vendeur qui doit faire effectuer ce diagnostic électrique par un artisan électricien certifié et assuré. Le diagnostic est valable pendant trois ans et doit être joint au dossier de diagnostics techniques (qui rappelons le sont au nombre de sept et comprennent les diagnostics amiante, plomb, termites, performances énergétiques, gaz, loi Carrez et PTZ).

Les étapes du diagnostic électrique

Le professionnel vérifiera l’existence d’un appareil de protection et de commande (type disjoncteur) et s’assurera qu’il est facile d’accès. En outre, il vérifiera qu’un dispositif différentiel a été installé et qu’il est d’une sensibilité appropriée à la mise en terre. Il veillera à ce que le dispositif de protection contre le surintensités soit aux normes et s’assurera que les salles de bains ou de douches disposent d’une installation électrique appropriée. Les modalités exactes sont détaillées dans le décret numéro 2008384 du 22 avril 2008.

Notez que le vendeur n’est pas obligé d’effectuer des travaux de rénovation suite aux problèmes constatés par le diagnostiqueur. En revanche, une installation électrique en mauvais état poussera sans doute les acheteurs à renégocier le prix de vente à la baisse…

Voir plus de conseils

Nos artisans ont du talent

Mr S.

Je recommande la société BATIQUALIS.

Alain D.

Aucun défaut constaté pour le moment

Rachid R.

Très bon artisan avec une bonne équipe, mais d'un prix assez élevé.

Tous les avis