Ce début d’octobre 2015, tout le monde s’en souvient, les intempéries dans le Sud-Est ont provoqué un sinistre bilan humain et de nombreuses dégradations. On sait par exemple que de nombreux foyers étaient privés d’électricité.
illiCO travaux se veut être au plus près de l’actualité et souhaite aider les Français face aux catastrophes naturelles en vous donnant ses conseils pratiques.

Inondation : comment se préparer ?

Se préparer aux risques d’inondation

Entre et six et huit millions de Français vivent actuellement en zone inondable. Les inondations sont parmi les catastrophes naturelles les plus effrayantes. Dans certaines régions, en particulier dans le sud de la France, les eaux fluviales peuvent monter régulièrement, en quelques heures, et il est facile de se laisser surprendre. Si vous vivez dans une zone susceptible d’être inondée, vous économiserez beaucoup d’argent en travaux de rénovation en étant prêt quand le déluge s’annonce. Les quelques conseils qui suivent vous y aideront.

Limiter les dégâts en cas d’inondation

En cas d’inondation, l’assurance est une étape primordiale. Assurez-vous que votre police couvre les dégâts conséquents aux inondations. Gardez les détails de votre contrat et les coordonnées de votre assureur dans un endroit facile d’accès et hors de portée des eaux.

Dans le même esprit, gardez vos objets et documents précieux dans des sacs ou boîtes étanches. Rangez-les en hauteur ou, mieux encore, à l’étage.

Soyez certain de savoir couper d’urgence le gaz, l’eau et l’électricité dans la maison.
Montrez également à plusieurs membres de votre famille comment procéder au cas où vous seriez absent. Vous aurez peut-être à le faire dans le noir, aussi prévoyez une lampe de poche dans un endroit facile d’accès ainsi que des piles de rechange.

Rares sont les événements climatiques plus dangereux et plus imprévisibles que les inondations. Si vous vivez dans une zone à risque, il est vital de savoir comment procéder en cas de montée des eaux pour ne pas encourir de lourds frais de travaux de réfection.

Pour une protection optimale, il peut être très utile de disposer de sacs de sable, d’obturateurs pour vos aérations et d’autres types de matériels anti-inondation. Montrez bien à votre famille et à tous les habitants potentiels de votre maison où vous les rangez et surtout, comment les mettre en place.

Rangez le moins de chose possible dans les parties de votre maison susceptibles d’être endommagées. Pour gagner de la place, aménagez les combles. Envisagez également d’installer des étagères pour maximiser votre espace de rangement et tenir vos possessions à l’abri de l’eau. Au pire, posez vos biens sur des palettes récupérées pour vous donner le temps de les déplacer en cas de montée des eaux.

Inondation : comment réparer les dégâts ?

Si vous avez la malchance d’être victime d’une inondation, il existe quelques gestes simples qui accélèreront le temps de nettoyage. Si ces gestes ne suffisent pas nous vous conseillons de consulter un artisan spécialisé.

Avant toute chose, faites des clichés des dégâts pour alimenter votre dossier d’assurance. Prenez en photo les pièces affectées sous tous les angles et pensez aussi à marquer la hauteur de l’eau sur les murs. Ce sera une information importante par la suite.

Retirer l’eau de sa maison

Une fois que l’inondation se sera retirée, il restera forcément une hauteur d’eau. Évacuez-la au plus vite pour éviter qu’elle ne s’engouffre partout et ne fasse encore plus de dégâts. Pour ce faire, une pompe est l’outil indispensable. Vous aurez sans doute aussi besoin d’un groupe électrogène portable, car il y a de fortes chances que l’électricité soit encore coupée.

Sauver ses meubles

Retirez tous les meubles, les tapis, les objets endommagés par l’eau et transportez-les à l’extérieur pour les faire sécher. Des sacs à gravats ou autres articles de transport vous aideront dans ce pénible processus.

Les eaux d’inondation sont souvent souillées par des eaux usées, du mazout et des produits chimiques. Veillez à vous protéger pendant le nettoyage avec des bottes imperméables et des gants en caoutchouc. Nettoyez consciencieusement toutes les surfaces avec une solution d’eau de Javel pendant qu’elles sont encore humides pour prévenir toute infection et éliminer les mauvaises odeurs.

Comment sécher l’intérieur de sa maison suite à une inondation ?

Lutter contre l’humidité après une inondation

Une fois l’eau évacuée et les meubles endommagés retirés vous aurez à vous occuper de la phase de séchage de votre maison. Car avant de réoccuper votre maison ou d’utiliser à nouveau les parties endommagées, voire avant d’entreprendre de nouveaux travaux de décoration, vous devrez vous assurer que tout est parfaitement dépourvu d’humidité. Le séchage peut prendre des jours, voire des semaines, en fonction des matériaux de construction et de la sévérité de l’inondation.

Se servir d’un déshumidificateur

Un séchage en profondeur se fait en deux étapes. La première de ces étapes consiste à faire évaporer l’eau dans l’atmosphère. Mettez le chauffage en marche et ouvrez les portes et les fenêtres pour évacuer l’air humide. Des radiateurs d’appoint électriques pourront accélérer le processus (faites attention cependant aux zones humides et à l’état de votre réseau électrique).
La deuxième étape consiste à extraire l’humidité de l’air. Servez-vous d’un déshumidificateur d’air ou d’absorbeurs d’humidité pour obtenir les meilleurs résultats, et gardez cette fois-ci les portes et les fenêtres fermées pour ne pas faire entrer l’humidité de l’extérieur.

La solidarité est aussi une valeur qui a du sens pour illiCO travaux c’est pourquoi nous vous soutenons dans ces moments difficiles.

Voir plus de conseils