Lors des travaux de construction ou des travaux d’aménagement, on est souvent amené à modifier son circuit électrique ou à en installer un nouveau. L’électricité est très dangereuse et il convient d’être très prudent et de s’entourer de professionnels agréés.

Connaître les bases de l’électricité

Les installations électriques de basse tension (c’est à dire jusqu’à 1000 volts en courant alternatif et 1500 volts en courant continu) sont réglementées par la norme française NFC 15-100. Tous les habitants du territoire se doivent de la respecter scrupuleusement.

On peut aussi faire appel à l’association Promotelec pour bénéficier d’avis sur les technologies durables et la performance énergétique des locaux et des appareils ménagers.

Les accidents électriques

Les personnes peuvent être blessées par l’électricité de deux façons : par contact direct et par contact indirect. Le contact direct avec un matériau sous tension (neutre, phase, ou les deux) est en théorie empêché par les installations aux normes. Un contact indirect a lieu si un fil électrique touche une masse métallique censée être isolée. Du fait de leur conception même, les matériels modernes sont normalement à l’abri de ce genre de danger.

Les dégâts faisant suite à une électrisation dépendent de l’humidité, de l’intensité du courant, de la durée et de la localisation du passage d’électricité. Ils peuvent provoquer des fibrillations ou des brûlures et parfois entraîner la mort. On parle alors d’électrocution.

Voila pourquoi il est important de connaître les bases de l’électricité avant de se lancer dans des travaux. Le plus sûr est encore de faire appel à des artisans de qualité pour des travaux 100% garantis.

Vous aimerez aussi :

Partie 2 : les risques d’incendie
Partie 3 : les mesures de sécurité

Voir plus de conseils