Revenir à :

Partie 1 : les bases de l’électricité
Partie 2 : les risques d’incendie

Les mesures de sécurité d’une installation électrique repose sur trois axes : le disjoncteur, la prise de terre et le tableau de répartition. Un disjoncteur est un dispositif capable de couper automatiquement l’alimentation en électricité de la maison ou de l’appartement dans son ensemble.

Pour vérifier si votre installation électrique est aux normes ou ne représente pas un danger faites appel à un artisan électricien ou faites réaliser un diagnostic électrique.

La prise de terre a pour fonction de rediriger les fuites d’électricité vers le sol. Celles-ci sont repérées par un disjoncteur différentiel qui coupe automatiquement le circuit incriminé pour éviter tout contact et risque d’électrisation.

L’installation électrique de la salle de bains

Dans les salles de bains, des précautions encore plus strictes doivent être prises. Tout d’abord, une liaison équipotentielle doit relier les éléments conducteurs (tels que radiateurs, canalisations, etc.) entre eux, puis à une prise de terre.

Le principe est d’éviter toute différence de potentiel qui pourrait conduire à des électrocutions. La norme NFC 15-100 recommande que la connexion soit faite avec un bornier.

Les mesures de sécurité : Respecter les normes

En outre, la norme définit un volume autour des baignoires, douches et lavabo dans lequel aucun appareillage électrique ne doit être installé, à l’exception de certains interrupteurs. Un deuxième volume, plus grand, accueillera les prises rasoir équipées de transformateurs de séparation. Dans un troisième volume, qui englobe le reste de la salle de bains, ne sont autorisés que certains interrupteurs, luminaires et prises de courant.

Pour se protéger contre les contacts, les fabricants et les installateurs mettent hors de portée les matériaux conducteurs actifs en les isolant. Les isolants sont étudiés pour résister à la chaleur et à l’usage. En outre, des dispositifs différentiels viennent compléter la protection des personnes. La défense contre les contacts indirects est garantie par des enveloppes isolantes et le système de séparation des circuits.

La mise à la terre est bien entendu à classer parmi ces protections. Les prises de terre assurent que les fuites de courant seront évacuées vers le sol. Sans mise à la terre, une isolation défectueuse peut entraîner des électrocutions ou des électrisations.

Pour s’assurer de bien respecter les mesures de sécurité, il vaut mieux se référer à un électricien, expert en la matière !

Voir plus de conseils