Revenir à la partie 1 : les bases de l’électricité

Pour tous travaux d’électricité d’envergure, il est recommandé de faire appel à un artisan électricien. Après tout, la sécurité des habitants de la maison dépend de la qualité de l’installation électrique. En plus des accidents électriques n’oubliez pas le risque d’incendie !

Les risques d’incendie électrique: L’importance des normes

Les incendies causés par l’électricité sont fréquents ; certains avancent le chiffre de sept millions d’habitations hors-norme. En plus d’importants travaux de réfection, les incendies peuvent entraîner des blessures graves ou la mort.

Une installation mal entretenue, vétuste ou endommagée est le plus souvent à l’origine du feu. Courts-circuits, surcharges ou foudre, les causes sont de tous types. Il est important de ne pas surcharger son réseau en branchant trop d’appareils au même endroit. Quand cela arrive, le courant doit surpasser une résistance plus forte, ce qui provoque l’échauffement des matériaux conducteurs.

Le rôle du disjoncteur pour limiter les risques d’incendie

Le tableau de répartition, qui doit être mis en place dans tout logement par un artisan électricien agréé, sert à séparer les circuits du réseau électrique. Chaque circuit dispose d’un fusible ou d’un disjoncteur magnéto-thermique. Leur fonction est de détecter les échauffements et d’ouvrir les circuits en cas de danger. On peut aussi se servir de ces coupe-circuits pour couper l’alimentation dans une partie de la maison ou de l’appartement sans intervenir sur le disjoncteur général.

Vous aimerez aussi :

Partie 3 : les mesures de sécurité

Voir plus de conseils