Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Sachez que certaines aides de l’État sont disponibles et parmi ces aides, l’éco-prêt à taux zéro peut être un réel coup de pouce à la faisabilité de votre projet en allégeant son coût total. Définition, apports, conditions, illiCO travaux vous informe sur vos droits pour vous aider à réaliser vos projets de travaux et ainsi améliorer votre confort, réaliser des économies d’énergie et ajouter de la valeur à votre patrimoine.

Éco-prêt à taux zéro : pour faciliter votre financement

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt que vous pouvez contracter auprès d’une banque afin de réaliser des travaux dans le but d’améliorer les performances énergétiques de votre logement. Comme évoqué dans son nom, le montant des intérêts est nul, ce qui allège nettement le coût global de vos travaux et vous permet, par exemple, d’améliorer la qualité de vos équipements ou matériaux.

Qui peut en bénéficier ?

Vous être propriétaire d’un bien dont la date de construction est antérieure à 1990 ? Si vous l’occupez ou même s’il est en location, il faut dans tous les cas qu’il soit considéré comme la résidence principale des occupants. Alors, dans ce cas, et quelles que soient vos conditions de ressources, vous pouvez bénéficier de cet éco-prêt à taux zéro.

Côté copropriété, cet avantage est également accessible à condition que les travaux concernent les parties ou les équipements communs et qu’ils soient éligibles à l’obtention de l’éco-prêt à taux zéro (en d’autres termes, qu’ils améliorent les performances énergétiques du logement).

Éco-prêt à taux zéro, son montant

En terme de montant, la banque auprès de laquelle vous contractée cette aide financière pourra vous prêter jusqu’à 30 000 euros, sans aucun intérêt. La durée de remboursement de l’éco-prêt à taux zéro est de 10 ans (ou jusqu’à 15 ans si vous réalisez trois types de travaux différents améliorant les performances énergétiques ou si vous procédez à l’amélioration des performances énergétiques globales).

A partir de l’instant où les fonds vous sont versés, vous avez 2 ans pour réaliser les travaux. À la fin des travaux, vous devez avertir votre banque avec les factures justificatives.

Voici une synthèse des plafonds des montants de l’éco-prêt à taux zéro en fonction des travaux effectués :

Bouquet de travaux Performance énergétique globale Assainissement non collectif
 2 travaux  3 travaux
Plafond du montant de l’éco-prêt à taux zéro  20 000 €  30 000 €  30 000 €  30 000 €

Faire appel à des artisans RGE

Pour être éligible à l’éco-prêt à taux zéro il faut aussi passer par des artisans qualifiés RGE et ce, depuis le premier septembre 2014. C’est à ces professionnels Reconnus Garant de l’Environnement qu’il revient la responsabilité de certifier si les travaux sont bien conformes au cadre de l’éco-prêt à taux zéro. Auparavant, la responsabilité revenait aux banques délivrant ce prêt.

Les travaux concernés

Si vous souhaitez :

Isoler l’entièreté de votre toiture
Isoler les murs par l’extérieur
Remplacer les portes, fenêtres donnant sur l’extérieur
Installer ou remplacer le système de production d’eau chaude sanitaire ou le système de chauffage

Alors vous engagez des travaux pouvant vous faire bénéficier à l’éco-prêt à taux zéro !

Les travaux induits et les travaux améliorant la performance énergétique globale de votre logement sont également concernés.

Demandez conseils auprès d’illiCO travaux

Voir plus de conseils