Le nettoyage du chantier est-il prévu dans votre devis ? Est-il compris entre le passage de deux corps de métier différents ? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez faire appel à des entreprises de nettoyage spécialisées pour éviter de rester dans la poussière plusieurs semaines de suite ou alors faire attention aux prestations annexes dont vous disposez dans les devis travaux !

De la même façon, pour ne pas se retrouver avec des gravats amoncelés dans sa cour à la fin des travaux, mieux vaut deux précautions plutôt qu’une ! Si vous faites appel à une entreprise spécialisée dans la démolition, cette prestation est peut-être déjà comprise dans votre devis et fera partie des prestations annexes. Sinon, vous pouvez contacter illiCO travaux afin que nous vous trouvons une entreprise spécialisée dans l’évacuation de gravats ou encore, si le chantier est peu important, une entreprise de location de bennes.

Prestations annexes : protéger son chantier

De la même manière, on laisse ses clefs à l’artisan, confiant, en ayant débarrassé son salon en partie seulement, faute de temps, de place, ou bien par manque de courage… Et le canapé est resté au centre de la pièce. Mais l’entreprise du bâtiment a besoin d’espace pour travailler, et les artisans ne sont pas des déménageurs ! C’est dans ce genre de situation qu’on retrouve un canapé abîmé, tâché, un parquet rayé… On incrimine l’entreprise qui n’est finalement pas vraiment responsable !

Alors pour éviter des désagréments, pourquoi ne pas faire appel à une entreprise spécialisée dans la protection de chantier et prestations annexes ? En extérieur comme en intérieur, des sociétés se chargent de tendre des bâches, de protéger les angles de murs, de sécuriser les abords du chantier… Pensez-y !

Souscrire une assurance dommages-ouvrage

La loi oblige tout maître d’ouvrage à contracter une assurance dommages-ouvrage pour des travaux risquant de fragiliser la structure. Souvent mal perçue car assez onéreuse, c’est pourtant une protection indispensable ! Elle doit être souscrite avant le début des travaux. Ses tarifs sont souvent prohibitifs et certaines compagnies refusent même d’assurer les particuliers en raison des abus qui ont été observés pendant longtemps de la part des clients comme des entreprises du bâtiment.

Elle permet cependant d’obtenir des remboursements ou l’exécution de toutes les réparations relevant de la garantie décennale, sans attendre une éventuelle décision de justice. En outre, lors de la revente du bien, le notaire exigera la production de l’attestation d’assurance dommages ouvrage. A défaut, l’acheteur peut annuler la vente, demander une réduction de prix, ou encore se retourner contre le vendeur si un problème intervient pendant que la garantie décennale court encore. Il s’agit donc de ne pas prendre cette obligation à la légère ! C’est l’une des principales prestations annexes

Voir plus de conseils