Les abris de jardin sont des extensions bienvenue pour qui n’a plus de place dans son garage ou ailleurs dans sa maison. En plus de permettre le stockage de ses outils, tondeuses à gazon ou de tout autre matériel encombrant, un abri de jardin peut se transformer en une pièce supplémentaire pour vous ou pour vos enfants.

Les abris de jardin préfabriqués

Les abris de jardin peuvent s’acheter tout faits, prêts à l’emploi, dans de nombreux magasins et grandes surfaces. Les tailles varient de deux à plus de quinze mètres carrés. Il existe des modèles en résine, en métal, en alliage et bien sûr en bois, pour des prix allant de 150 à plusieurs milliers d’euros. Tous ces abris de jardin seront livrés en pièce détachés et montés soit par vous et votre famille, soit par les ouvriers qui se sont occupés de la livraison.

Cependant, pour qui possède quelques compétence de base en menuiserie, le budget abri de jardin se réduit considérablement si on décide de construire son propre abri.

Les abris de jardin en kit

Certaines sociétés proposent une alternative pour ceux qui se sentent bricoleurs mais pas constructeurs. Il s’agit d’un kit d’abri de jardin à monter soi-même. Il consiste en un certain nombre de madriers prédécoupés qui s’assemblent tout seuls par emboîtement, au maillet, et qui permettent de monter un très beau bâtiment ressemblant à un chalet traditionnel, doté d’une sous toiture en bois qu’on recouvrira d’un roofing en toile goudronnée ou en tôle ondulée. Les portes et les fenêtres sont montées facilement à la perceuse. En une petite journée de travail avec un ami, on dispose d’un magnifique abri de jardin durable et écologique.

Aménager son jardin : la construction d’abris de jardin en bois

Pas besoin de faire appel à un artisan menuisier pour construire l’abri idéal. C’est un travail qui peut se terminer dans la journée par quelqu’un de compétent ou avec l’aide d’un voisin ou d’un ami. Si vous n’avez jamais construit d’abris de jardin ou de bâtiment approchant, mieux vaut vous procurer un plan auprès d’un professionnel plutôt que d’improviser votre construction. Réfléchissez bien au type d’abri vous avez besoin avant de vous décider.

Le matériau de choix est le bois sous pression, principalement pour les poutres maîtresses, du fait de sa résistance à l’humidité et aux insectes. Les murs et le toit pourront être composés de contreplaqué. Le toit devra être recouvert de tôle ondulée ou de feutre goudronné.

Où installer son abri ?

Pour le sol, il faut choisir si l’on veut couler une dalle de béton, poser des pavés autobloquants ou simplement installer un plancher en bois sur une rangée de parpaings ou de briques. Cette dernière solution n’est pas la plus recommandée en matière d’humidité.

L’emplacement de votre abri est également une question à laquelle il convient de répondre convenablement. En fonction de l’usage que vous voulez en faire, vous voudrez le placer plus ou moins loin de la maison avec un accès plus ou moins facile à l’entrée du jardin. Le sol sous l’abri se doit d’être le plus sec et le plus plan possible, quitte à installer un drainage et à aplanir la surface nécessaire.

La peinture des abris de jardin

Les abris de jardin ne sont pas exempts de travaux de peinture et de travaux de rénovation. Dans le cas d’un abri en bois, lisez la marche à suivre ci-dessous pour une remise à neuf optimale.

Vous aurez besoin de peinture adaptée aux boiseries extérieures. Dans les magasins, vous trouverez une grande variété de teintes allant des tons naturels aux couleurs les plus vives.

Peindre les abris de jardin soi-même

Comme dans tous les travaux de peinture, vous devrez commencer par poncer vos surfaces. Travaillez toujours avec un masque pour ne pas respirer les particules de bois et de peinture. Une brosse métallique suffira généralement pour faire partir la peinture écaillée, les champignons et les fibres endommagées.

Avant de commencer la peinture, il ne faut pas omettre de protéger les surfaces alentour avec des bâches en tissu ou en plastique. Masquez également les poignées et les charnières avec du ruban adhésif. Pour les éventuelles fenêtres, du papier journal sera nécessaire.

N’oubliez pas : il faut se garder de peindre à l’extérieur si le temps est à la pluie.

Si vous travaillez au pinceau, choisissez un pinceau à tête plate le plus large possible. Commencez par peindre les encadrements des fenêtres et des portes et toutes les surfaces verticales comme les parties situées dans les angles. Vous pourrez ensuite peindre les lattes horizontales section par section, en commençant par le haut.

Après le temps de séchage recommandé par le fabricant de la peinture, appliquez une deuxième couche si la teinte n’est pas satisfaisante.

La peinture au pistolet : une solution rapide et pratique

Un pistolet à peinture électrique, que vous pourrez louer pour l’occasion, se révélera très utile pour un travail de cette envergure. Si vous savez vous en servir (et ce n’est pas bien compliqué ! ) il rendra les travaux de peinture bien moins pénibles et votre tâche sera terminée en deux fois moins de temps.

Comment utiliser un pistolet à peinture

La préparation est simple : il suffit de verser le contenu de votre seau de peinture dans le réservoir du pistolet et de bien le refermer après avoir mélangé le produit avec une baguette pour vous assurer de son homogénéité.

Placez vous de façon à peindre à environ trente centimètres de la surfaces à peindre. Pressez légèrement la gâchette et laissez la peinture affluer. Ajustez la distance de peinture de façon à obtenir une couverture optimale. Peignez dans le même ordre qu’au pinceau : les encadrements, les surfaces verticales, puis les lattes horizontales par section de haut en bas. Travaillez suffisamment lentement pour bien recouvrir le bois.

Attention : si la météo est trop venteuse, il sera peut être nécessaire de renoncer à peindre au pistolet. Les gouttelettes de peinture pourraient être emportées et finir sur votre maison, vos arbres, ou chez le voisin !

Pour finir, il ne vous reste plus qu’à retirer le ruban adhésif, le papier journal et les bâches avant d’admirer votre travail.

Voir plus de conseils