Indispensable pour qui veut réduire ses dépenses en eau, un puisard permet de récupérer les eaux de pluie. Mais pour utiliser ces eaux pour ses travaux de jardinage, il faut également disposer d’une pompe à eau. Pompe fixe, pompe mobile? Quelle type d’énergie ? Faites votre choix en lisant notre article.

Les deux types d’énergie des pompes à eau

Les pompes à eau de divisent en deux grandes catégories en fonction de leur moteur : les pompes électriques et les pompes thermiques (dotées de moteurs à essence ou à diesel). Les premières sont simples d’utilisation, mais demandent une installation sans faute, qui sera de préférence réalisée par un professionnel.

Les pompes à carburant thermique sont indépendantes de l’approvisionnement en électricité, et peuvent donc servir en cas d’urgence. En revanche, il faut s’assurer que la ventilation du local est efficace.

Pompe à eau fixe contre pompe à eau mobile : tout dépend de vos besoins

On distingue les pompes transportables des pompes fixes. Les pompes transportables sont utilisées ponctuellement. Les plus petites sont portées à la main, tandis que les plus puissantes sont montées sur un chariot. Celui ci peut être tout terrains et équipé d’un dérouleur pour le tuyau d’arrosage.

Une pompe fixe, destinée à un usage quotidien, devra être installée par un artisan. En effet, son système d’alimentation (électrique ou thermique) se doit d’être étanche pour éviter tout accident.

Voir plus de conseils