Dans les décennies à venir, les étés se feront de plus en plus chauds – c’est désormais indubitable. Il est tentant d’installer un système de climatisation dans sa maison pour rendre les mois chauds plus agréables. Mais avec la flambée des prix de l’énergie, est ce bien un investissement raisonnable ? Si vous hésitez au sujet de vos futurs travaux de climatisation, cet article fait pour vous le tour des alternatives à la climatisation et autres systèmes de refroidissement qui peuvent remplacer un climatiseur.

Les solutions alternatives à la climatisation

Les pompes à chaleur, qui sont parfois employées comme climatiseurs (dans le cas de pompes aériennes) ont l’avantage de pouvoir se transformer en appareils de chauffage pendant la saison froide.

Les refroidisseurs par évaporation fonctionnent sur le principe des échange de chaleur qui prennent place pendant la transformation de l’eau en vapeur. L’air chaud est aspiré et utilisé pour évaporer l’eau contenue dans l’appareil. Ce type d’installation ne dépense que 25% de l’électricité requise par un climatiseur de capacité équivalente. En revanche, ils dépensent de l’eau et ajoutent à l’humidité ambiante, ce qui ne convient pas à tous les types de climats.

Les techniques de rafraîchissement passif, autres alternatives à la climatisation

Sous ce terme technique se cachent les pratiques ancestrales telles que les rideaux, les volets et l’utilisation intelligente des fenêtres. Après tout, nos grands pères ont survécu aux canicules de leur époque. Ils y sont arrivés en protégeant leurs intérieurs du soleil durant la journée et en rafraîchissant leurs maisons pendant la nuit. En outre, peindre ses murs de couleur claire et planter de la végétation autour de sa maison sont d’excellents moyens de réduire l’impact des rayons du soleil.

Voir plus de conseils