A l’arrivée des beaux jours, rien n’est plus agréable que d’avoir une belle terrasse aménagée. Mais comment clôturer ? Quel garde-corps utiliser ? illiCO travaux livre quelques conseils pour aménager sa terrasse et en faire un véritable petit nid douillet.

Aménager sa terrasse avec du gazon synthétique

Pour donner de l’allure à votre terrasse, il est possible d’y mettre un revêtement comme du gazon synthétique. Actuellement, ce qui se fait ressemble de plus en plus à du gazon naturel et, est beaucoup plus résistant. En général, ils sont garantis jusqu’à 8 ans et sont faciles d’entretien. Les prix de ces « faux » gazons commencent à partir de 300 € les 10m². Il en existe de plusieurs coloris (noir, violet… ou, bien sûr le classique vert). Des couleurs surprenantes pour aménager sa terrasse en lui donnant un esprit encore plus moderne.

N’hésitez pas à faire appel à un paysagiste. Il saura vous conseiller pour que votre terrasse se marie parfaitement avec vos espaces verts.

Aménager sa terrasse : quelles règlementations ?

Aménager sa terrasse c’est aussi respecter quelques recommandations. Sur une terrasse, les gardes-corps sont obligatoires. Ils doivent nécessairement être d’une hauteur d’1m minimum. Sauf, si le garde-corps a une épaisseur de plus de 50cm, sa hauteur pourra alors être de 80cm.

Aussi, si vous souhaitez vous mettre à l’abri des regards et du bruit de la rue, vous avez le droit d’installer des clôtures. Le mieux est d’utiliser un matériau naturel comme le bambou. Il est très écologique et, de nos jours, très recherché par les particuliers. En effet, il est robuste et résiste au temps. Facile d’entretien grâce à des huiles (entre 40 € et 50 € les 2,5 Litres), il est aussi facile à installer.

Concernant la terrasse à proprement parler, il existe des règles de construction. En réalité, si elle est supérieure à 60 cm ou si elle est autoportante, un permis de construire sera nécessaire si elle n’est pas déjà existante. Aussi, le fait d’avoir une terrasse joue sur votre taxe foncière : de +0,2 à +0,5 % de taxe en plus. C’est pourquoi, la superficie de votre terrasse est à déclarer aux impôts.

Voir plus de conseils