Les escaliers dans une maison sont une perte de place nécessaire : il faut bien accéder à l’étage ! Cependant, il est possible de regagner une partie de cet espace pour le consacrer à divers usages. Dans le cadre d’une rénovation intérieure ou de travaux de construction, il est très rentable d’aménager un escalier. Notre article fait un petit tour de la question !

Aménager un escalier : Quel type choisir ?

Avant d’aménager un escalier, il faut connaître tout ce qui existe sur le marché de la menuiserie et des escaliers en particulier.

Les escaliers en colimaçon, ou escalier hélicoïdaux, ne permettent pas de dégager assez de place pour y installer des rangements autre qu’une ou deux tablettes suspendues sous les marches. L’espace restreint qu’ils utilisent est déjà un gain d’espace important.

En revanche, un escalier tournant ou – à plus forte raison – un escalier droit peut être facilement aménagé de plusieurs façons.

Quels aménagements placer sous son escalier ?

Si vous faites aménager un escalier par un menuisier, il peut être intéressant de regarder du côté des escaliers meubles à la japonaise. Ce sont des escaliers pleins équipés de tiroirs. Autrement, vous pouvez simplement transformer l’espace en placards. A moins que vous ne souhaitiez une extension à la pièce avec un bureau ou une liseuse par exemple.

Voir plus de conseils