Commencer ses premiers travaux de menuiserie demande un investissement en matériel. Ces quelques conseils vous aideront à choisir les outils adaptés à vos besoins afin de constituer votre atelier de menuisier.

Travailler dans un véritable atelier de menuisier

Un établi se révélera très vite un investissement rentable. Il existe des modèles à tous les prix, et la plupart sont pliables (et donc faciles à ranger) et aussi équipés d’un étau qui vous rendra bien des services pour scier et percer le bois.

Les outils indispensables dans un atelier de menuisier

Une règle ou un mètre ruban est indispensable. Le modèle importe peu, à condition d’utiliser le même outil pour toutes les étapes du même projet.

Une équerre vous sera également très utile. Les artisans menuisiers préfèrent l’équerre de charpentier, plus polyvalente.

Une scie à bois et une scie à dos sont les seules scies dont vous aurez besoin à moins d’entreprendre des travaux d’envergure. La première vous servira pour le gros œuvre, la deuxième pour les travaux de précision.

Un marteau sera nécessaire pour clouer les panneaux de bois et un maillet à tête en caoutchouc vous aidera à enfoncer les tourillons et les chevilles sans les endommager. Dans le premier cas, un marteau de charpentier est préférable, car il sert aussi à retirer les clous.

Pour les cas où vous ne disposez pas d’un assistant pour tenir vos planches, quelques pinces de serrage se révéleront utiles dans votre atelier de menuisier.

Au rayon des outils électriques, vous aurez également besoin d’une perceuse avec une série de forets à bois. Celle ci servira également quand il sera nécessaire de visser des éléments en force. Si vous avez beaucoup de ponçage à faire, une ponceuse électrique vous épargnera beaucoup de travail.

Ces conseils pour constituer votre atelier de menuiserie vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils