Poser du parquet, c’est bien. Mais trouver la finition qui vous correspond, c’est mieux !

La finition choisie pour les parquets de votre appartement ou de votre maison aura un impact sur le coût, mais aussi sur l’entretien et la durée de vie de vos sols. Que vous achetiez du bois brut pour faire faire la finition une fois le parquet posé, que vous vous procuriez du parquet déjà fini, ou encore que vous agissiez sur un parquet ancien dans le cadre de travaux de rénovation, il est important de ne pas se tromper à l’achat.

illiCO vous livre un maximum d’informations pour que vous puissiez faire votre choix de revêtement de sol !

Quelle finition pour mon parquet ?

Le parquet ciré est couvert d’une couche ou pellicule dure qui scelle les porosités du bois. Le cirage doit être répété régulièrement pour que son effet persiste.

Un parquet huilé est imbibé en profondeur par une substance non grasse (contrairement à ce qu’on pourrait croire quand on parle d’huile) qui pénètre les fibres et protège le bois pendant une période donnée.

La vitrification est, contrairement aux deux autres procédés, un processus permanent. C’est le traitement qui domine de loin sur le marché européen. Il consiste à sceller le bois sous une couche de vernis ou de vitrificateur qui le protège très efficacement.

Comment choisir mon parquet ?

Si le parquet vitrifié est le plus populaire, c’est pour de bonnes raisons. Il est doté de la meilleure résistance, s’entretient simplement et offre des effets finaux variés (satiné, mat, brillant). S’il est endommagé, il peut se poncer.

Les parquets huilés et cirés sont plus traditionnels mais plus difficiles d’entretien. L’entretien ne peut pas se faire à l’eau et il faut des produits spéciaux en cas de salissures. Des couches supplémentaires sont à prévoir régulièrement. En revanche, l’aspect contemporain et exotique du bois huilé et le fini et l’odeur de la cire sont absolument inimitables.

Voir plus de conseils