Pour les travaux d’électricité à l’extérieur, la solution la plus efficace est le circuit électrique en tube PVC. Isolé et étanche, ces tuyaux sont faciles à poser et leur relatif manque d’esthétique est compensé par leurs autres avantages. Il est recommandé de poser des tubes de PVC dans les pièces, même intérieures, susceptibles d’être envahies par l’humidité, comme les garages et les sous-sols. Notre guide ci-dessous vous aidera à réaliser la pose.

Préparation du chantier d’électricité

Les conduits PVC sont accompagnés d’interrupteurs et de prise faits dans le même matériau, qui ont la particularité d’être étanches. En outre, des boîtes de dérivation, étanches elles aussi, sont utilisées pour connecter et raccorder les fils de plusieurs pièces. Elles existent en diverses tailles en fonction de vos besoins.

Établir un plan du circuit électrique

Il est recommandé de faire à l’avance un plan pour bien planifier le nombre de boîtes de dérivation et vous assurer que vous ne surchargez pas le circuit électrique que vous construisez. Les artisans électriciens recommandent de ne pas dépasser cinq prises par circuit. Notez également qu’il est interdit de mettre plus de deux fils par borne.

N’oubliez jamais de couper le circuit électrique sur lequel vous travaillez. Il est recommandé si possible de couper toute l’électricité du bâtiment au disjoncteur. Il faut toujours respecter les couleurs des fils : bleu (neutre) ; phase (rouge) ; jaune et vert (terre).

Commencez par tracer, au cordeau ou en vous aidant d’un niveau à bulle, le passage de vos câbles ainsi que l’emplacement des interrupteurs, prises et boîtes de dérivation. Les colliers de fixation se placent environ tous les 35 à 40 centimètres. C’est à ces intervalles que vous percerez pour placer des chevilles appropriées au type de mur. Attention à disposer de la bonne mèche de perceuse. Le diamètre devra correspondre à celui de vos chevilles et le type de mèche à la maçonnerie que vous percez.

Ensuite, préparez les longueurs de tubes dont vous aurez besoin en les découpant à la scie à métaux et en les ébarbant avec du papier de verre ou une lime fine. Si vous avez une boîte à onglets, n’hésitez pas à vous en servir. Vous pourrez ainsi découper de bien meilleurs angles. Fixez alors les boîtes de dérivation aux murs, puis les colliers de fixation.


Si vous rénovez votre installation électrique, il est recommandé de poser des tubes de PVC dans les pièces, même intérieures, susceptibles d’être envahies par l’humidité, comme les garages et les sous-sols. Ce qui suit vous aidera à réaliser la pose.

Montage à blanc des tubes de PVC

Pour vous assurer que l’ensemble de votre réseau en tubes PVC est fonctionnel, vous allez le monter « à blanc », c’est à dire sans encore vous occuper du câblage. Pour passer les tubes dans les boîtes de dérivation, vous devrez découper les joints au bon diamètre en vous servant d’un cutter.

Fixation des tubes du circuit électrique

Ne serrez pas les colliers de fixation, car vous aurez sans doute besoin de retirer les tubes pendant le montage final. Ne montez pas encore les parties coudées, car elles rendraient difficile le passage des fils par la suite.

Une fois que votre réseau est en place et que vous êtes certain de n’avoir pas commis d’impair, vous pouvez passez aux branchements à proprement parler.


Pour la suite de notre dossier sur l’installation d’un circuit électrique en conduits PVC, voici la dernière étape de l’installation de votre nouveau circuit électrique : les branchements et les raccordements !

Branchement du circuit électrique

Pour faire passer les câbles dans les tubes, vous pouvez les démonter si cela s’avère nécessaire. Quand les fils sont passés, gardez toujours une marge d’une dizaine de centimètres pour les prises, les interrupteurs et les boîtes de dérivation. Quand vous êtes satisfait, vous pouvez clipser les coudes. A ce stade, avoir laissé les colliers de fixation lâches vous permettra de réaliser plus facilement les ajustements.

Après avoir dénudé les fils à l’aide d’une pince adéquate, insérez les dans les borniers correspondants. Repliez les a l’aide d’un tournevis et fermez la prise en suivant les indications du fabricant.

Dans les boîtes de dérivation, vous relierez les branchements à l’aide de dominos correspondant au diamètre des conducteurs. Veillez bien à respecter les codes couleur des câbles.

Raccordement au disjoncteur

Quand le circuit électrique est terminé, vous pouvez le raccorder au disjoncteur. L’idéal est d’installer un interrupteur différentiel et des disjoncteurs divisionnaires pour chaque circuit mis en place. L’interrupteur différentiel a l’avantage d’être équipé d’un bouton de test pour s’assurer qu’il coupera bien les circuits en cas de problème.

Astuces et avertissements

  • Les conduits électriques doivent être posées à l’écart des canalisations de chauffage ou d’eau.
  • N’utilisez que des colliers ad hoc pour fixer vos conduits en PVC. Tout bricolage approximatif pourrait s’avérer dangereux.
  • Quand vous vissez un fil dans un bornier, faites le toujours avec fermeté, mais sans exagérer afin de ne pas endommager le pas de vis ou le câble.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils