La pose de carrelage n’est pas aussi difficile que vous pouvez l’imaginer. En entreprenant un tel chantier, vous économisez les frais de main d’œuvre. Cependant, pour une qualité de rendu optimale et des délais de réalisation, n’hésitez pas à faire appel aux carreleurs locaux. Pour commencer à poser du carrelage, vous aurez besoin d’outils et de matériaux.

Les outils pour poser du carrelage

  • Un coupe-carreau
  • Une meuleuse d’angle
  • Du scotch
  • Une pince bec de perroquet (en cas de coupe courbe)
  • Une boîte à onglets
  • Un crayon
  • Un mètre
  • Un niveau à bulle
  • Une équerre
  • Une règle de maçon
  • Une truelle
  • Un maillet
  • Une raclette
  • Une éponge
  • Des croisillons
  • Une spatule crantée
  • Des genouillères
  • Un mélangeur
  • Un aspirateur

Les matériaux pour poser du carrelage :

  • Votre carrelage
  • Du mortier colle
  • Du mortier de jointoiement
  • De la colle spéciale pour carrelage plinthes
  • De la lessive Saint Marc
  • De l’eau

Mesurer la surface de carrelage nécessaire

Mesurez votre surface au plancher avec soin et calculez le nombre de mètres carrés de carrelage nécessaires.

Pour les pièces carrées ou rectangulaires, il faut multiplier la longueur de la pièce par la largeur, en arrondissent toutes les mesures au centimètre le plus proche.

Pour les pièces aux formes différentes, divisez-les en sections de carrées ou de rectangulaires. Calculez alors la superficie de chaque section et additionnez-les ensemble.

Avec ces mesures, vous n’achetez uniquement la surface de carrelage nécessaire. Si c’est la première fois que vous posez du carrelage, prévoyez un excédent (environ 10%) en cas de casse, d’erreurs, ou de remplacement futur.

Choix du carrelage

Une grande variété de motifs, de mosaïque, de carreaux est disponible. Il existe du carrelage de toutes tailles, de tous styles et de toutes les couleurs. Gardez ces notions à l’esprit au moment de choisir votre carrelage :

  • Si c’est votre premier projet de pose de carrelage, choisissez un carrelage simple dans sa forme et sa structure.
  • Les carreaux de carrelage grands formats sont idéaux dans les grandes pièces, mais peuvent surcharger les petites pièces.

Passons maintenant à la préparation de la surface pour poser du carrelage

Nous avons déterminés les matériaux et outils nécessaires pour poser du carrelage, nous avons calculés la surface à couvrir et nous vous avons donnés quelques pistes pour le choix du carrelage. Passons maintenant à la préparation de la surface.

Préparer la surface pour poser du carrelage

Commencez par enlever le revêtement de sol existant. Grattez des adhésifs résiduels, aspirez les impuretés, et nettoyez le sol en profondeur avec une lessive de type Saint Marc.

Vérifiez que le plancher est plat et de niveau. Si ce n’est pas le cas, remplissez tous les points faibles et les fissures d’un plancher en béton avec un composé de remplissage de béton.

Pour un plancher en ossature bois, assurez-vous qu’il est sec, rigide et solidement fixé aux solives.

N’appliquez jamais de carrelage directement sur un plancher de bois. A la place, couvrez-le avec des panneaux de ciment, en utilisant des vis résistant à la corrosion qui affleureront la surface.

Pour poser le carrelage autour des montants de porte, deux solutions s’offrent à vous :

  • Coupez le bas des montants de porte en utilisant une scie adéquate, de sorte que les carreaux se glissent dessous.
  • Sinon façonnez le carrelage pour qu’il contourne les montants. Cette technique demande plus de précision.

Disposition du carrelage

Voici comment procéder pour maximiser l’aspect esthétique de la pièce à carreler et pour minimiser la coupe.

Marquez votre sol à l’aide d’une règle et d’un crayon en suivant ces consignes :

Tracez une ligne perpendiculaire au chambranle de la porte et en partant de son milieu jusqu’au mur opposé. Posez le carrelage sans colle le long de cette ligne en plaçant des croisillons entre chaque carreau de carrelage pour matérialiser les joints. Arrêtez-vous lorsque vous n’avez plus la place de mettre un carreau. Au bout du dernier carreau posé, tracez une deuxième ligne perpendiculaire à la première. Votre premier carreau devra donc être disposé à l’intersection de ces deux lignes.

Voyons maintenant comment poser du carrelage dans les règles de l’art

Nous vous avons expliqués comment préparer votre surface avant de poser du carrelage. Passons maintenant à la pose.

Pose de carrelage : les carreaux entiers

Mélangez le mortier colle avec de l’eau dans un seau de 20 litres en utilisant le mélangeur à basse vitesse. Suivez les instructions du produit pour être sûr d’utiliser le bon volume d’eau par rapport au mortier colle.

Mélangez seulement le volume nécessaire pour réaliser 15 à 20 minutes de pose de carrelage. Gardez un seau d’eau propre et une éponge à proximité pour nettoyer tout excès avant qu’il ne prenne définitivement sur le sol, le carrelage ou les outils.

Conseil de nos carreleurs professionnels : pensez à mélanger les différentes caisses de carrelages pour uniformiser les teintes.

Utilisez la truelle pour étaler le mortier colle. Utilisez ensuite la spatule crantée pour donner l’épaisseur finale et étaler uniformément le mortier colle sur la zone où vous allez commencer à poser du carrelage. Placez le premier carreau sur le mortier colle le long des lignes directrices et tapotez dessus à l’aide du maillet.

Pour les grands carreaux (au-delà de 25 cm de côtés) encollez également l’envers des carreaux avant de les disposer sur le mortier colle.

Étalez une autre couche de mortier colle et positionnez le carreau suivant, en utilisant des croisillons en plastique pour obtenir un espacement uniforme.

Une fois la première ligne de carreaux posée, vérifiez l’alignement et la planéité à l’aide d’un niveau à bulle et d’une règle de maçon. Le travail est plus rapide et facile une fois cette première ligne de carreaux posée.

Rappels de base pour poser du carrelage : ne jamais monter ou mettre de poids sur le carrelage juste posé. Laissez-le reposer pendant 24 heures minimum avant de marcher dessus. Travaillez en arrière vers une porte pour éviter de vous retrouver coincé dans un angle.

Pose de carrelage : les coupes

Une fois que les carreaux entiers sont posés et que vous êtes sûr de pouvoir marcher dessus, l’étape suivante consiste à remplir les parties du sol qui ne peuvent pas accueillir de carreaux entiers. Il faut donc couper et poser des parties de carreaux pour les placer le long des murs.

Pour ce faire, mesurez la distance qui sépare le dernier carreau à la paroi, retirez la largeur d’un croisillon, et reportez la marque sur un carreau.

Pour les coupes droites, placez le carreau dans le coupe-carreau de manière à ce qu’il soit dans l’axe de la molette. Posez et poussez la molette en appuyant légèrement. Une petite pression suffira pour casser le carreau. Placé le long de la ligne de coupe et sur la partie à conserver, le scotch permet d’éviter les petits éclats et d’avoir une finition parfaite.

Le coupe-carreau électrique peut aussi bien réaliser des coupes droites que des coupes d’angles en plein carreau.

Pour les coupes courbes, utilisez la pince bec de perroquet en suivant la courbe préalablement tracée au crayon. Brisez petites quantités par petites quantités et, si nécessaire, retirer les grosses partie à l’aide du coupe-carreau ou du coupe-carreau électrique.

Conseil de nos carreleurs : Protégez-vous les yeux et les oreilles lorsque vous travaillez avec des outils électriques.

Une fois que les carreaux ont été coupés à la bonne taille, appliquez le mortier colle sur les dernières parties à recouvrir et posez le carrelage. Une petite spatule crantée est très pratique lorsque l’on travaille dans des endroits exigus.

Pose de carrelage : les plinthes

Posez le carrelage à blanc pour vérifier le rendu. Lors de la pose du carrelage sur le mur, appliquer de la colle spéciale pour carrelage plinthes. Assurez-vous d’aligner les joints du carrelage plinthe avec le carrelage au sol pour un rendu parfait. Utilisez la boîte à onglets. Idéale pour les angles, elle permet de réaliser des tranches selon un angle rentrant ou sortant, en fonction de la configuration de votre mur.

Dernière étape dans la pose de carrelage : les joints

Une fois que l’ensemble des carreaux de carrelage est disposé et que la colle est sèche, nettoyez les espaces réservés aux joints pour enlever la poussière et les débris et retirez les croisillons avant le remplissage.

Mélangez le mortier de jointoiement avec la quantité recommandée d’eau dans un seau de 20 litres. Laissez reposer le mélange pendant 5 à 10 minutes puis mélangez à nouveau. Appliquez le mélange avec la raclette en caoutchouc en le faisant glisser à travers les joints avec un angle de 45°.

Laissez le mélange se mettre en place pendant quelques minutes, puis raclez l’excès en passant la raclette en diagonal par rapport aux joints, dans un premier temps puis, passez une éponge imbibée d’eau propre. Essorez l’éponge fréquemment et garder l’eau propre.

Une fois que le mortier de jointoiement est sec, saupoudrez le sol de sciure pour finir de nettoyer le carrelage.

Deux jour après, nettoyer la pièce avec l’aspirateur et une serpillière et aménagez là comme vous le souhaitez !

Pose de carrelage par des professionnels

Confier la pose de carrelage aux carreleurs sélectionnés par illiCO travaux vous assure d’une parfaite réalisation et d’une exécution rapide des travaux. Faire appel à un professionnel vous évite également de vous fournir et de vous familiariser avec tout le matériel utile pour poser du carrelage. Les carreleurs pourront aussi vous conseiller sur le type de carrelage à poser.

Demandez un devis gratuitement auprès de nos carreleurs

Sélectionnés pour leur professionnalisme, évalués par nos clients, illiCO travaux vous met en relation avec les meilleurs carreleurs et artisans de votre région.

Voir plus de conseils