Si votre jardin est en pente, ou si le sol de votre terrain est trop imperméable pour laisser s’écouler les eaux de pluie, vos fondations et vos sous-sols enterrés peuvent souffrir d’infiltrations, ce qui entraînera très probablement des soucis d’humidité et, à plus ou moins court terme, des travaux de réfection. Il est possible d’installer un système de drain dans votre jardin, mais le problème de l’évacuation de l’eau peut se poser. Dans ce cas, une solution simple est la construction d’un puits perdu.

Où construire sont puits perdu ou puisard ?

Un puits perdu ou puisard est simplement un trou étayé dans lequel l’eau se déverse pour s’infiltrer naturellement dans le sous-sol.

L’emplacement du puits dépend de votre terrain : placez-le au bas d’une pente pour recueillir plus d’eau, et si possible pas trop loin de vos évacuations d’eau de pluie en provenance des gouttières et du système de drainage de votre terrain.

Conseils avant la construction d’un puits perdu

Avant d’entreprendre les travaux de terrassement, nous vous conseillons d’étudier le comportement de votre terrain par temps de pluie. Observez le sens des ruissellements naturels et les évacuations de vos gouttières et de vos systèmes de drainage et d’évacuation souterrains si vous en avez. Le cas échéant, vous pouvez creuser plusieurs trous d’un mètre de profondeur aux emplacements qui vous semblent les plus évidents. Vous pourrez alors constater à quelle vitesse ils se remplissent pendant une averse et – de manière toute aussi importante – s’ils se vident rapidement par la suite, quand le temps s’est asséché.

Voir plus de conseils