Changer les fenêtres d’une habitation peut se faire pour de nombreuses raisons. Vous souhaitez donner un nouveau look à une maison ancienne, ou bien vous avez décidé de faire baisser votre facture de chauffage ? Avant les travaux d’installation, il faut démonter ses fenêtres anciennes. C’est une tâche facile, mais qui demande des précautions si on veut éviter les dégâts et les accidents.

Démonter ses fenêtres en toute sécurité

Quel que soit le type de fenêtres que vous retirez, il vous faudra toujours agir avec prudence. Les fenêtres, surtout anciennes, sont lourdes et encombrantes. Ne retirez jamais une fenêtre seul : l’aide d’au moins une personne est nécessaire.

Les bris de verre peuvent se révéler extrêmement dangereux. Pour éviter les coupures graves, entrecroisez sur les vitrages de longues bandes de ruban adhésif de masquage. Si la maison que vous rénovez est très ancienne, certaines couches de peinture peuvent contenir du plomb, aussi veillez à porter un masque de protection étanche. Il va de soi qu’il est important de porter des gants de protection.

Démonter ses fenêtres selon leurs caractéristiques

Quelles que soient les fenêtres que vous retirez, commencez par enlever les boiseries et tout encadrement indépendant, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Les fenêtres en métal sont aisées à démonter. Trouvez les vis sous la peinture et retirez les avec une visseuses électrique. Les fenêtres en PVC sont généralement clouées ou vissées dans le mur.

Les fenêtres en bois sont souvent clouées. Avec une lame de scie à métaux, vous pouvez découper les clous afin de vous aider à démonter chaque élément.

S’il s’agit d’une fenêtre à guillotine ancienne, vous devrez enlever les contrepoids avant de commencer le démontage.

Voir plus de conseils