Une fuite dans un toit doit être neutralisée au plus vite, car elle pourrait entraîner des dégâts importants qui demanderaient l’intervention d’un artisan plâtrier. Dans le cas où vous avez repéré les fuites à l’intérieur, prenez des mesures (à partir des murs, du faîte, de la cheminée, etc.) pour vous aider détecter les fuites depuis l’extérieur.

Détecter les fuites de son toit depuis l’extérieur

Nettoyez le toit des branches, feuilles, ou tas de neige qui pourraient retenir l’eau et aggraver le problème. Si des joints métalliques ont déjà été réparés, votre fuite vient probablement de là. Regardez de près si des craquelures ou des décollements ne sont pas survenus avec le temps. Il faut savoir en effet que les joints endommagés peuvent être réparés de façon provisoire à l’aide d’une colle appropriée au matériau utilisé, mais qu’il faut envisager de les changer sur le long terme.

S’il est possible de vous en approcher sans risquer de faire une mauvaise chute, inspectez de très près les points d’attache des antennes ou des paraboles satellites. Il est possible que le processus de fixation ait endommagé la couverture et provoque les fuites.

Si la fuite repérée depuis l’intérieur est au milieu d’une pente du toit, cherchez les dégâts occasionnés aux tuiles, aux ardoises ou aux plaques de zinc. Sur un toit plat, il faut être très attentif car la moindre fissure peut être à l’origine d’une fuite importante.

Mesures de sécurité pour détecter les fuites sur son toit

Si vous avez à marcher sur le toit, attendez que la pluie cesse ! En attendant, vous pouvez vous servir de jumelles ou observer depuis une échelle correctement posée et assurée par un ami pour détecter les fuites de votre toit.

Voir plus de conseils