Prenant appui sur les murs porteurs de votre habitat, la charpente supporte la couverture. Elle est un véritable élément de structure qui fait partie intégrante du squelette de votre maison. La vérification fréquente de son état est importante. Cela évite de laisser les possibles dégradations s’empirer et par conséquent, de réduire le montant des éventuels travaux. Vous vous demandez alors comment entretenir et rénover sa charpente ? illiCO travaux vous guide sur ce qu’il est important de savoir avant de se lancer. Vous découvrirez aussi dans cet article comment réduire le coût global de vos travaux.

L’importance du diagnostic

S’il y a quelque chose à retenir, c’est d’abord l’importance du diagnostic. L’entretien de sa charpente passe par une vérification fréquente de son état. Une fois par an serait idéal, et au printemps serait encore mieux. En effet, les travaux de rénovation de charpente sont plus appréciés à la belle saison puisqu’il est parfois nécessaire de retirer la couverture.

Avant de rénover sa charpente, il convient de connaître les raisons de la dégradation.

Et pour cela, plusieurs causes peuvent être reconnues. Le simple vieillissement, un mouvement de terrain, un accident, des parasites (champignons ou insectes xylophages) peuvent être des sources de dégradation de charpente.

Vous pouvez alors constater un affaissement, une dégradation ou une invasion de nuisibles…

Les traitements divergent en fonction de la dégradation bien sûr, mais aussi en fonction de l’importance de cette dernière.

Les traitements pour rénover sa charpente

Les traitements dépendent aussi du type de charpente…

Si vous constatez un affaissement, les techniques ne sont pas les mêmes si votre charpente est traditionnelle ou si elle est industrialisée. L’objectif est pourtant le même, solidifier la structure avec des renforts, des contreventements ou des entretoisements. Amateurs s’abstenir…

Si votre charpente est victime d’une attaque de vrillettes ou de capricornes, adoptez un traitement curatif par injections, étalage ou pulvérisations d’un insecticide. L’injection est une technique qui demande de toucher la charpente en la perçant. Les deux autres techniques demandent moins de maîtrise mais nous vous conseillons de porter les protections adaptées et de réagir rapidement et correctement pour ne pas laisser le problème s’aggraver.

En préventif contre les champignons, vérifiez l’état de votre couverture pour éviter les infiltrations d’eau.

Conseil illiCO travaux : une seule précaution est valable pour tous les type de charpente. Il faut impérativement faire appel à une entreprise compétente. Le droit à l’erreur n’étant pas concevable.

Comparez les entreprises qualifiées de votre région

Rénover sa charpente : les travaux induits

On parle souvent de travaux induits lors d’importants travaux de rénovation. C’est simplement parce qu’ils sont financièrement avantageux pour vous ! En effet, les travaux induits sont les travaux dont les coûts seront diminués par la mutualisation des tâches d’une part, et par les avantages financiers accessibles d’autre part. Par exemple, si un propriétaire décide de rénover sa charpente, il peut aussi en profiter pour lancer des travaux d’isolation thermique de la toiture.

Les travaux d’isolation thermique de la toiture sont des travaux concernés par les mesures de travaux induits. Les propriétaires qui souhaitent réaliser ces travaux peuvent alors bénéficier de certains avantages financiers comme l’Éco-prêt à taux zéro, ou Éco-PTZ et le CITE (Crédit d’Impôts pour la transition Énergétique). Ces deux aides étant cumulables.

À conditions toutefois de respecter certaines obligations. Ces travaux induits doivent impérativement être réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnus Garant de l’Environnement).

Comparez les devis d’artisans certifiés

Ces travaux, fortement encouragés par l’État (pour répondre aux objectifs d’amélioration énergétique du parc existant d’ici 2020), répondent aussi à une véritable demande des propriétaires Français.

Mais ce n’est pas tout ! Pour ces travaux de rénovation énergétique, le taux de TVA est réduit à 5,5% !

En savoir plus

Ces conseils travaux vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils