Évacuer l’eau de pluie de votre jardin est un problème qu’il faut envisager avant les saisons humides. En effet, un sol détrempé n’est pas seulement un désagrément, c’est aussi un risque d’humidité des sous-sol de la maison, avec tous les problèmes que cela entraîne. Cet article présente diverses méthodes pour évacuer l’eaux de pluie, qui demandent divers types de travaux d’aménagement.

Utiliser des tuyaux de drainages

Le travail le plus demandeur en matière de matériel est l’installation de tuyaux dans des tranchées enterrées. Il peut s’agir de tuyaux de drainage, qui collectent l’eau grâce à des trous pratiqués dans leur partie supérieure, ou bien de simples tubes de PVC qui sont reliés aux évacuations des gouttières ou à des rigoles. Dans les deux cas, il faut creuses ses tranchées en accord avec les règlements municipaux, et installer ses tuyaux dans du gravier. Attention à bien calculer la pente du système afin de ne pas risquer de stagnation des eaux ou de dépôts de sables et vous pourrez évacuer l’eau de pluie facilement.

Évacuer l’eau de pluie d’une terrasse

Si vous avez une terrasse, vous devez penser à évacuer l’eau de pluie en installant par exemple des rigoles ou caniveaux, couvertes ou non de grilles métalliques. Il existe également depuis peu de temps des pavés perméables (ou dotés d’ouverture dans les joints) et de parties creuses à l’intérieur qui forment ainsi des canalisations souterraines.

Eviter des problèmes d’humidité

Les problèmes d’eau stagnante dans le jardin peuvent vite se transformer en problèmes d’humidité dans les sous-sols et mettre en danger l’intégrité structurelle de votre propriété, ainsi que la santé de ses occupants. Avant de devoir recourir aux services d’un artisan, vous souhaitez drainer l’eau superflue de votre sol. C’est une bonne idée qui vous économisera des coûts en travaux d’étanchéité à l’avenir, mais encore faut-il que vous déterminiez où vous allez évacuer l’eau de pluie.

Où évacuer l’eau de pluie ?

En premier lieu, consultez les règlements d’urbanisme de votre commune. Il est plus que probable que des directives précises aient été édictées concernant les évacuations d’eau de pluie.

Ensuite, ne prévoyez pas de diriger vos évacuations vers la propriété d’un voisin. C’est le meilleur moyen de vous retrouver avec un litige sur les bras. Si vous avez un voisin qui dispose d’une marre ou d’un puits sur sa propriété, peut-être pourrez-vous vous arranger avec lui. Auquel cas, prévoyez un accord écrit, si possible entériné par un professionnel, pour éviter les problèmes futurs.

Beaucoup de gens se contenteraient d’évacuer l’eau de pluie simplement jusqu’à la rue. Cependant, ce n’est pas si simple. En hiver, par exemple, l’eau ainsi répandue risquerait de geler et de rendre les trottoirs et la chaussée dangereux. En été, les flaques d’eau peuvent se peupler d’algues et devenir également des zones glissantes pour les piétons.

Voir plus de conseils