Une piscine hors sol démontable s’installe très facilement, très rapidement, et ne nécessite pas de travaux de terrassement ni de permis de construire.

Lorsqu’on n’a pas le budget pour une piscine enterrée ou bien que l’on préfère investir ailleurs, la piscine hors sol présente de nombreux avantages. Voici le meilleur moyen pour profiter des joies de la piscine en famille ou entre amis, sans pour autant vider son porte-monnaie !

Une piscine hors sol ? Oui, mais laquelle ?

On appelle « piscine autoportante » une piscine qui se tient seule hors du terrain. Ces piscines sont généralement composées d’un bain en polyester et en PVC. Cette poche d’eau est soutenue soit par des parois gonflées d’air ou remplies d’eau – dans le cas d’une piscine dite souple ; soit par une structure tubulaire en métal – on parle alors d’une piscine à armatures.

En plus de cela, les kits piscine sont fournis avec un système pour traiter l’eau, des échelles, des rebords, etc. Tout ce qu’il faut pour profiter au plus vite de votre nouvel équipement cet été !

Notez que certains modèles de piscines peuvent également être partiellement enterrés pour mieux s’intégrer à l’espace extérieur : à votre jardin ou à votre terrasse.

Les étapes de l’installation d’une piscine hors sol

Sachez qu’il n’est pas nécessaire de demander une autorisation pour installer ce type de piscine. En outre, le montage est relativement rapide : selon la complexité du kit et l’aide dont on dispose, on peut compter entre un et deux jours d’installation avant de profiter de sa piscine.

Il convient de faire attention à installer sa piscine sur une surface plate, dure et sèche afin que l’ensemble ne s’enfonce pas dans le sol quand la piscine sera remplie de plusieurs tonnes d’eau. Le cas échéant, on voudra sans doute prévoir un remblai.

Voir plus de conseils