Préserver sa maison d’infiltration d’eau

Si vous vivez dans une région à forte pluviométrie, vous serez tôt ou tard exposé à des problèmes d’infiltration d’eau de pluie. L’eau peut se frayer un chemin de mille et une façons et il vous faut garder un œil partout pour ne pas vous laisser dépasser et risquer des travaux d’étanchéité ou des travaux de rénovation.

Infiltration : votre maison est-elle protégée de l’humidité ?

1. La pente du jardin ou de la rue fait-elle ruisseler de l’eau vers mes murs ?

2. Le sol près d’un mur enterré laisse-t-il pénétrer l’eau ?

3. Mes gouttières laissent-elles échapper des ruisselets d’eau sur la façade ?

4. Mes appuis de fenêtres sont-ils fissurés ?

5. Mes fenêtres ont-elles perdu leur étanchéité (joints, gondolements, charnières) ?

6. Le ciment de maçonnerie est-il manquant ou devenu perméable ?

7. L’enduit extérieur est-il poreux, fissuré ou défectueux ?

8. L’eau stagne-t-elle sur mon toit à cause d’une pente trop faible ?

9. Les joints de mon toit plat sont-ils défectueux ou manquants ?

10. Le revêtement du toit plat est-il dégradé, fissuré ou bien devenu poreux ?

11. Mes gouttières sont-elles fonctionnelles, ou présentent-elles des bouchons ?

12. L’évacuation de l’eau des gouttières se fait-elle correctement en suivant les conduits ?

13. Mes vélux ont-ils été posés correctement ?

14. Les tuiles du toit sont-elles en bon état, cassées, couvertes de mousse ?

15. Les joints en zinc de la cheminée sont-ils tous en place ?

Faites le tour de votre maison et répondez à toutes ces questions. Vous aurez un bon diagnostic de problèmes d’infiltration et éviterez des futurs problèmes d’humidité.

Voir plus de conseils