Comme toutes les parties d’un portail métallique, les serrures sont condamnées à se corroder. Avec les nombreuses parties mobiles qui composent une serrure de portail, celle-ci peut vite se trouver hors d’usage. Comme vous le verrez en lisant la suite de cet article, ce type de travaux de serrurerie ne requièrent pas de compétences particulières.

Changer une serrure de portail : la préparation et le démontage

Quand on va acheter une nouvelle serrure, il est toujours conseillé d’emporter l’ancienne avec soi. En effet, il faudra s’approcher au maximum de ses spécifications pour éviter les problèmes d’adaptation.

Si l’ancienne serrure est trop rouillée, elle peut se montrer difficile à démonter ou à dévisser. Dans ces cas là, il est pratique d’avoir sous la main une bombe de dégrippant. En cas de résistance supplémentaire, on peut également se servir d’un tournevis à frapper ou chauffer les parties peu coopérantes avec une lampe à souder.

Si la têtière est rivetée, vous pouvez la démonter avec en perçant les rivets avec une perceuse électrique.

Changer une serrure de portail : la pose

En présentant la serrure sur le portail, il sera possible de déterminer si les ouvertures correspondent. Si ce n’est pas le cas, il faudra fraiser les ouvertures avec une perceuse électrique. Dans un même ordre d’idée, les trous des vis devront peut-être également être refaits.

Ensuite, le montage de la serrure de portail n’est plus qu’une question de vis à serrer et de la poignée à mettre en place.

Voir plus de conseils