Si votre maison ou votre appartement dispose d’une grande cuisine à l’américaine, vous avez sans doute déjà réfléchi à installer un îlot de cuisine. Les îlots sont de plus en plus fréquents dans les cuisines contemporaines, où ils remplacent avantageusement les bars en vogue depuis les années 80. En effet, ils ont maints usages : préparation des repas, espace dîner, rangement, etc.

Installer un îlot : déterminer l’emplacement

Avant de demander un devis cuisine pour votre îlot, vérifiez que l’espace de votre cuisine s’y prête.

La première étape de l’installation d’un îlot de cuisine est d’évaluer l’espace au sol dont vous disposez. En général, les professionnels laissent un minimum d’un mètre libre entre les plans de travail et l’îlot pour le passage et l’ouverture des divers placards. Si celui-ci doit servir de table de cuisine, pensez à réserver de l’espace supplémentaire pour les chaises ou les tabourets.

Établir un plan de sol pour installer un îlot

Une astuce utile pour évaluer la place prise par votre futur îlot est de découper dans des cartons une zone équivalente et de la fixer au sol avec du ruban adhésif. Laissez le au sol pendant quelques jours sans marcher dessus pour vous rendre compte de son impact dans les déplacements de toute la famille. Quand vous êtes certain de votre emplacement et de vos dimensions, marquez les angles avec du ruban adhésif, en veillant bien à ce que l’îlot soit parallèle aux plans de travail et aux murs.


Installer un îlot dans sa cuisine est un projet qui comprend quelques subtilités c’est pourquoi nous vous recommandons de vous faire aider par un artisan cuisiniste. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez toutefois le faire tout seul et pour une somme modique en suivant nos conseils.

Après avoir défini l’emplacement de votre îlot, l’étape suivante sera de vous procurer les matériaux nécessaire.

Au minimum, votre îlot sera composé de trois ou quatre placards de cuisine et d’un plan de travail découpé aux dimensions précédemment déterminées. Un bon cuisiniste vous offrira de multiples options à tous les prix. Il est important de ne pas négliger la hauteur de l’îlot en choisissant les modèles de meubles.

Installer un îlot, c’est aussi le montage et l’assemblage des meubles

Avant de commencer les travaux d’assemblage de vos meubles, vous devez vous assurer que le sol de la cuisine est plan et horizontal. Si ce n’est pas le cas, il faudra poser des cales sous certains meubles. Il est également possible, surtout si les meubles choisis pour l’îlot sont moins hauts que le plan de travail, de construire une base en bois, voire en briques, pour accueillir les meubles. Ces derniers devront être fixés entre eux à l’aide des vis fournies. En fonction de leur solidité, vous voudrez peut-être également fixer entre elles les bases des placards. En règle générale, plus vous mettrez de fixations entre les meubles, et plus votre îlot sera solide et durable.

Terminer d’installer un îlot : finitions et pose du plan de travail

Si les dos de certains meubles sont visibles, vous devrez les habiller avec des panneaux décoratifs. Ceux-ci peuvent être commandés chez le cuisiniste ou, si vous préférez, découpés dans un magasin de bricolage. Tout dépend de votre déco et de l’ambiance que vous souhaitez donner à votre cuisine.

Enfin, il sera temps de poser le plan de travail sur vos meubles assemblés pour finir d’installer un îlot. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser à la fois une colle appropriée aux matériaux choisis et des vis que vous poserez en force depuis l’intérieur des placards.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils