Que ce soit lors d’une construction, lors d’une rénovation ou de l’aménagement de combles, l’isolation est fondamentale. 40 % des émissions de CO2 en Europe sont dues à l’énergie rejetée par les bâtiments. Isoler est une obligation, une nécessité, et peut devenir un véritable geste pour la planète et le bien-être des occupants avec des isolants naturels.

Différents matériaux d’isolation existent sur le marché, parmi eux des matériaux synthétiques et minéraux classiquement utilisés (polyuréthane, polystyrène, laine de verre, etc.) mais soupçonnés de toxicité pour certains.

De plus en plus d’alternatives s’offrent aux propriétaires qui peuvent utiliser pléthore d’isolants naturels, renouvelables, nécessitant une faible consommation d’énergie et respectueux de l’environnement.

Isolants naturels : la laine de mouton

Brute elle est protégée par le suint et résiste au feu, aux rongeurs, mais risque d’être attaquée par les mites. Traitée, elle résiste alors à toutes les attaques et se présente en rouleaux facilement utilisables pour les toitures ou les sols.

Isolants naturels : le chanvre

Isolant thermique et acoustique, répulsif pour les rongeurs et les acariens, très résistant à l’humidité, en outre, sa production rejette moins de C02 dans l’atmosphère que la plante n’en absorbe.

Isolants naturels : le lin

Très utilisé en Europe du Nord, sous forme de panneaux, le lin a un pouvoir isolant encore plus important que celui du chanvre et résiste très bien à l’humidité.

Isolants naturels : la ouate de cellulose

Ignifugée, économique et naturelle, la ouate de cellulose est un isolant très performant, disponible en vrac ou en rouleaux. Généralement fabriquée à base de journaux recyclés, son utilisation est très populaire dans les pays scandinaves

Isolants naturels : le liège

Un des meilleurs isolants. Facile à poser, imputrescible, recyclable, résistant au feu, aux insectes, imperméable… Méconnu mais pourtant très performant !

Isolants naturels : le feutre

Très bon isolant phonique, il est souvent utilisé sous un parquet pour éviter les bruits de contact.

Isolants naturels : la laine de bois

Très bon pouvoir isolant, particulièrement efficace l’été.

Pour s’y retrouver, deux chiffres sont importants et indiqués sur l’emballage ou connus par le revendeur : le coefficient lambda qui mesure la conductivité thermique du matériau, et le coefficient R, qui évalue la résistance thermique.

Plus le coefficient lambda est faible, meilleure est l’isolation. A l’inverse, plus le coefficient R est élevé, plus le pouvoir d’isolation du matériau est important. Pratique pour comparer les propriétés de deux isolants ! Mais attention, la résistance dépend aussi de l’épaisseur. Il faut donc comparer R à épaisseur égale !

Ainsi pour la laine de verre, lambda = 0,04 et une R = 3,75 pour 15 cm d’épaisseur; alors que pour le liège, dans les mêmes conditions, lambda = 0,032 et R = 4,69.

Pour votre isolation, faites votre choix en connaissance de cause !

Voir plus de conseils