Isoler phoniquement permet d’améliorer le confort d’une maison ou d’un appartement en stoppant la diffusion des différentes nuisances sonores et en vous coupant du reste de la maison. Par exemple, vous n’entendrez plus vos voisins de palier lors de leurs soirées ou lorsque la télé est trop forte. Vous pourrez aussi retrouver la tranquillité nécessaire pour travailler paisiblement et pour vous reposer au sein de votre maison.

Alors, vous souhaitez isoler votre maison contre les bruits parasites ? illiCO travaux fait le point sur votre projet d’isolation.

Ce que dit la loi à propos de l’isolation phonique

Contrairement à la construction neuve avec la norme NRA, aucune exigence n’est imposée en matière d’isolation acoustique lors de travaux de rénovation.

Et pourtant, nombreux sont les propriétaires souffrant de ce problème, surtout les propriétaires d’appartements ou de maisons mitoyennes construits avant 1970.

Alors si vous vous lancez dans ces travaux, vous devrez au moins exiger d’atteindre les normes NRA en construction.

Notre conseil en plus : n’hésitez pas à revoir ces exigences à la hausse pour un confort garanti puisqu’elles ne sont pas extrêmement élevées.

Savoir avant d’isoler : l’intérêt du diagnostic

Première étape essentielle à la réussite de votre projet d’isolation, le diagnostic permet d’identifier la cause des nuisances ainsi que son mode de diffusion afin de d’absorber complètement ces dernières ou de réduire leur propagation efficacement. En face de ce diagnostic il faudra trouver les différentes alternatives possibles (réduction du bruit, de sa propagation…) et choisir en fonction du niveau de performance attendu et du budget disponible.

Ce diagnostic doit être personnalisé puisque de multiples raisons peuvent expliquer les nuisances. Des solutions et techniques différentes sont alors utilisées. Le devis d’isolation adapté à votre projet doit donc toujours être proposé après ce diagnostic. Si ce n’est pas le cas, ne l’acceptez pas.

Les paramètres à prendre en compte pour une bonne isolation acoustique

En fonction de la disposition des pièces, de leur aménagement, des matériaux isolants utilisés et de la qualité de la mise en œuvre, votre isolation phonique sera plus ou moins bonne.

La qualité du matériau occupe une place importante dans la qualité de l’isolation. Il ne faut surtout pas se fier aux produits miracles que l’on retrouve de plus en plus, comme la peinture de revêtement intérieure capable de capter les bruits néfastes… Seuls les produits certifiés sont de confiance, mais comment les repérer ?

Les produits certifiés sont testés et approuvés par des laboratoires agréés ou faisant autorité comme CEBTP par exemple. C’est une bonne garantie de résultat. Mais encore faut-il trouver le produit ou la technique adapté à vos propres dérangements…

Isolation phonique : une affaire de professionnels

Toutes les étapes d’une bonne isolation phonique doivent être assurées pour un résultat convainquant et rien ne doit être laissé au hasard. Conception intérieure et extérieure, sélection des matériaux appropriés, techniques de pose, … la connaissance des différents phénomènes couplée au savoir-faire des techniciens sont indispensables.

Par exemple, même si un intervenant non qualifié venait à traiter la moitié du problème, parce qu’il aura eu la chance de sélectionner le matériau adapté, l’opération ne servirait à rien puisque les nuisances sonores trouveraient un autre chemin pour venir jusqu’à vos oreilles.

En d’autres termes, c’est tout ou rien. Et c’est pourquoi il faut sélectionner les bons artisans.

Pour cela, en remplissant votre demande de rendez-vous auprès d’illiCO travaux, vous êtes certain d’avoir affaire aux meilleurs artisans de votre région, avec des devis négociés au prix le plus juste.

Voir plus de conseils