Parmi les nouvelles tendances dans les matériaux de salle de bains modernes, la lave émaillée s’est faite remarquer par les designers et les architectes. Très populaire dans les travaux de salles de bains, elle permet de créer des espaces uniques. L’article qui suit est une présentation de ce matériau, de ses origines et de ses applications.

La lave émaillée, une technique d’art au service de votre salle de bains

L’émaillage consiste à recouvrir une surface d’une couche vitreuse au moyen d’une cuisson à très haute température (proche de 1000 °C). Le matériau à émailler doit être capable de résister à de telles conditions, c’est pourquoi on utilise volontiers de la pierre volcanique, comme la lave dite « pierre de Volvic ». En refroidissant, l’émail se recouvre de craquelures, le faïençage, qui lui donnent tout son charme.

Les usages de la lave émaillée pour la salle de bains

Très résistante aux chocs, aux coups et à la température, la lave émaillée peut se poser partout. On la décline en revêtement de sol, en carreaux pour les murs et également en grands plans de vasque, où l’effet miroir de la matière atteint son plein potentiel. La lave émaillée est le matériau qui va donner de l’allure à votre salle de bains. Mais rien ne vous empêche de l’utiliser dans d’autres pièces de la maison ! A vous de jouer !

Voir plus de conseils