Le bois est un matériaux noble et durable. Chaque essence de bois a des propriétés différences. Découvrez les différents types et essences de bois et leur utilisation.

Les essences naturelles de bois

L’acajou est un bois brun-rouge aux fibres droites qui est très utilisé pour l’ameublement et les placards. On s’en sert aussi pour faire des parquets, des balustrades et des escaliers. L’acajou est un bois qui supporte bien la colle et les clous, ainsi que les vernis et les cires.

Le cèdre de l’ouest, ou thuya géant, est un bois dont l’aubier (partie de l’arbre proche de l’écorce) est blanc et dont le duramen (le bois au centre de l’arbre) est foncé, allant du brun chocolat rougeâtre au rose saumon. Avec le temps et l’usure, cette essence prend un aspect gris argenté, ce qui la rend parfaite pour les abris de jardins et les clôtures. Ce n’est pas un bois très résistant, ce qui veut dire qu’il est facile à travailler. Ses propriétés acides peuvent faire rouiller les clous et faire apparaître des tâches noires, aussi est il conseillé d’utiliser des clous galvanisés. Il se colle facilement et retient bien les teintures.

Des bois populaires

Le chêne est la plus populaire des essences. Il existe plus de 200 espèces de chêne. On utilise le chêne anglais pour les menuiseries extérieures comme intérieures, le mobilier, les planchers et la sculpture. Sans oublier les fûts de vin ! C’est un essence qui supporte parfaitement la colle, le vernis et la teinture. En revanche, ses fibres acides le rendent corrosif pour les métaux et il peut se tacher de bleu quand il est exposé à l’humidité.

L’épicéa est une essence dont la couleur lustrée varie du blanc au jaune paille. Il est employé pour les parquets, la menuiserie intérieure et le contreplaqué. C’est un bois tendre et facile à travailler qui accepte très bien les clous ainsi que tous les types de peintures, de teintures et de vernis. On peut obtenir des finis magnifiques avec de l’épicéa.

Le hêtre. Il s’agit d’un bois crème ou brun rosâtre. Cependant, il est souvent traité à la vapeur pour obtenir une couleur bronze tirant sur le rouge. C’est le bois massif le plus populaires pour les usages génériques tels que le mobilier, les lames de plancher et les travaux de menuiserie (même s’il faut qu’il soit traité pour être utilisé à l’extérieur). On s’en sert également dans le contreplaqué.

Les bois résineux et bois exotiques

Le pin Douglas est un résineux souple et moyennement résistant qui se travaille facilement à la main mais a tendance à vite user les lames. C’est une essence d’un brun-rouge clair qui est la source la plus importante de contreplaqué au monde. Les grosses billes sont employées en construction.

Le pin du Parana est l’essence la plus exportée du Brésil. Sa couleur évoquant le miel et l’absence presque totale de marques de croissance en font un bois très populaire, et ce en dépit de sa faible durabilité. Étant très souvent dépourvu de nœuds, il est fréquemment employé dans la fabrication des escaliers.

Le teck est une essence exotique dotée d’une réputation de résistance et de durabilité. Son aspect décoratif fait qu’il est très employé pour fabriquer du mobilier (intérieur et de jardin), des lames de terrasses, des escaliers et des lambris. C’est un bois dur qui a tendance à user les lames. Les vis et les clous devront souvent être plantées après perçage. Il faut toujours porter un masque quand on travaille le teck, car la poussière qu’il produit peut se révéler très irritante. Un bois exotique africain, l’iroko, remplace parfois le teck. C’est une essence qui n’a pas la sensation « grasse » qu’affectionnent les fanatiques du teck.

Les bois artificiels

Aux essences de bois massif s’ajoutent des matériaux de construction créés par l’homme pour les travaux de construction.

L’aggloméré, ou panneau de particules, est un bois d’ingénierie constitué de gros copeaux, de sciures et d’autres déchets de scierie additionnés d’une résine pour constituer des panneaux. C’est un matériau très peu onéreux qui existe en différentes qualités.

Le contreplaqué est un matériau fabriqué en collant des plaques de bois déroulées de façon à ce que leurs fibres soient à angle droit. (Contrairement au lamibois, où les fibres vont toutes dans le même sens.) S’il est utilisé pour les fonds de placard et de tiroirs, certaines variétés de haute qualité peuvent être employés seules pour la fabrication de meubles.

Le MDF, Medium Density Fibreboard (c’est à dire panneau de fibres à densité moyenne) est un panneau composite très populaire du fait de son faible coût et de la grande diversité de ses usages. Il faut toujours porter un masque et des lunettes quand on travaille des panneaux de fibres.

Les panneaux lattés, similaires au contreplaqué, sont dotés d’un cœur de bois massif et peuvent être décorés d’une couche de teck ou de chêne.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils