Le bois, si présent dans les maisons même les plus modernes (dans les charpentes notamment), est susceptible de servir de nourriture à toutes sortes d’organismes. Si on ne souhaite pas devoir entreprendre d’importants et coûteux travaux de rénovation, il est important de savoir l’entretenir et le protéger des maladies du bois.

Les champignons, principales maladies du bois

Beaucoup d’espèces de champignons sont dites « lignivores », c’est à dire qu’elles se nourrissent de bois. On les classe en fonction du genre de pourriture qu’elles créent. Les champignons ne se développent véritablement que quand les conditions d’humidité et de luminosité sont réunies. Le reste du temps, seules les spores sont présentes dans le bois lui même, ce qui suffit cependant à l’endommager, et une des plus importantes maladies du bois se développe.

Maladies du bois : les types de pourritures

Les moisissures et le bleuissement occasionnent des dégâts esthétiques uniquement. Les moisissures se développent facilement sur toutes les essences, mais uniquement à la surface, tandis que le bleuissement peut attaquer l’intérieur du bois.

La pourriture cubique et la pourriture molle causent des dommages structuraux. La première donne au bois un aspect spongieux, ce qui le fragilise. La deuxième préfère les résineux mais s’attaquera à tous les bois, de la surface au cœur.

Pour luter contre les maladies du bois, des spécialistes peuvent vous aider et vous conseiller.

Voir plus de conseils