Si vous suspectez que votre logement, ou un logement que vous envisagez d’acquérir, peut avoir des problèmes d’humidité, vous serez bien inspiré de mesurer l’humidité à certains endroits-clé. C’est comme ça que vous saurez si l’habitation en question nécessite des travaux d’isolation ou des travaux d’étanchéité, et s’il vous faut établir un devis pour mesurer l’humidité.

Mesurer l’humidité : hygromètre et détecteurs d’humidité

Un testeur d’humidité est un appareil qui mesure la conductivité électrique entre deux plots métalliques. Ceux-ci se plantent dans le matériau dont on souhaite mesurer l’humidité : plâtre, pierre, bois de construction, etc. Généralement, les hygromètres ont deux réglages : l’un pour la maçonnerie, l’autre pour le bois. Le taux d’humidité de la pierre est généralement de 5% au maximum, tandis que le bois peut aller jusqu’à 40% sans que cela soit préoccupant.

Mesurer la condensation sur un mur ou un sol peut se faire à l’aide d’un kit tout prêt qu’on se procure en magasin spécialisé. Des cartes autocollantes que l’on pose sur la surface à tester affichent le taux de condensation en quelques heures grâce à un processus chimique.

Mesurer l’humidité dans l’air

Pour mesurer l’humidité dans l’air, servez-vous d’un hygromètre. Les anciens modèles mécaniques se servaient d’un cheveu humain pour effectuer leurs mesures. Heureusement, ils ont été remplacés par des modèles électriques bien plus fiables. Ceux-ci sont en général accompagnés d’un thermomètre qui permet d’affiner les mesures.

Voir plus de conseils