La moisissure et les mousses se développent fréquemment sur les toits pendant les mois humides. En plus de créer des traces noires disgracieuses, la moisissure de toit provoque des infestations qui peuvent endommager la couverture et, si elles s’introduisent à l’intérieur, raccourcir la durée de vie de la charpente. Si vous n’avez pas peur d’évoluer sur votre toit, c’est un travail que vous pouvez faire sans recourir aux services d’un artisan couvreur.

Retirer la moisissure de toit à l’eau de javel

Avant de commencer, il est important de protéger les plantes qui poussent autour de votre maison. La méthode la plus simple est de les asperger d’eau pour empêcher l’eau de javel de les endommager.

Mélangez trois volumes d’eau avec un volume d’eau de javel. Avec un vaporisateur à main, appliquez la solution sur votre toiture. Laissez agir pendant un quart d’heure.

Si après séchage, des zones du toit sont gluantes au toucher, c’est qu’il reste de la moisissure de toit. Recommencez l’opération.

Rincez abondamment la toiture après le traitement. L’eau de javel pourrait endommager la charpente.

Empêcher la moisissure de toit de se reformer

Quelques mesures simples peuvent vous aider à empêcher ou à retarder l’apparition de moisissures ou de mousses sur votre toit. L’installation d’une bande de zinc près du faîte libérera dans l’eau de pluie des agents qui arrêtent la croissance des fongus. Des produits spécialisés, qui s’appliquent une fois par an, se trouvent dans le commerce.

En outre, les branchages qui bloquent le soleil et le passage de l’air favorisent la formation de moisissure de toit. Envisagez de les scier pour dégager votre toit.

Voir plus de conseils