Le choix d’un chauffe-eau n’est pas toujours évident lorsqu’on construit ou rénove une maison. On ne sait pas si l’on doit choisir un ballon ou un chauffe-eau instantané, un électrique ou un solaire… Autant de questions auxquelles illiCO travaux répond.

D’abord, il faut savoir que deux types de chauffe-eau existent :

  • ceux qui disposent d’un ballon et
  • ceux qui chauffent au moment où l’eau passe dans les circuits.

Ils peuvent être électriques ou solaires.

Choisir le ballon d’eau chaude ou le chauffe-eau instantané ?

Si vous choisissez le chauffe-eau avec ballon, l’installateur vous aidera à déterminer la quantité d’eau qu’il faudra stocker (selon la taille de votre maison, le nombre de personnes y vivant…). Pour exemple, une famille de 4 personnes dispose généralement d’un ballon de 200 litres d’eau.

Si vous optez pour le chauffe-eau instantané, la capacité de production d’eau chaude sera plus grande. L’avantage est que l’eau chaude est disponible tout de suite en quantité illimitée. Par ailleurs, le chauffe-eau par les circuits prend moins de place qu’un ballon.

Quelle énergie utiliser pour mon chauffe-eau ?

Pour utiliser l’énergie solaire, le ballon est nécessaire. On stock la journée, lorsque l’énergie chauffe l’eau, pour pouvoir se doucher le soir ou au petit matin. Dans le cas où vous disposez d’un ballon, cette fois-ci électrique, l’avantage majeur est économique. En effet, vous pouvez l’allumer durant les heures creuses et garder l’eau chaude pour plus tard.

Mis à part l’énergie solaire ou électrique, vous trouverez aussi des chauffe-eau fonctionnant au gaz. Ils sont abordables (prix de départ, entre 300 € et 600 €) et fonctionnent, la plupart du temps, avec des thermostats.

Enfin, il existe des chauffe-eau à énergie thermodynamique. Une pompe à chaleur air/eau récupère les calories de l’air et les utilise pour chauffer l’eau. Le ballon est donc intégré à la pompe à chaleur et l’ensemble est mis en place à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Un appoint est souvent nécessaire pour relayer le système. Ce type d’installation peut vous faire bénéficier d’un crédit d’impôts de 40%.

Voir plus de conseils