Contrairement à ce que beaucoup de propriétaires croient, l’acquisition d’un climatiseur n’est pas le remède miracle contre la canicule. Même les appareils les plus efficaces auront de la peine à vous rafraîchir si vous ne faites pas convenablement vos travaux de climatisation.

illiCO travaux se penche sur le sujet et livre les clefs pour savoir où installer son climatiseur !

Installer son climatiseur : quelles sont les contraintes ?

Tous les types de climatiseurs disponibles dans le commerce n’ont pas les mêmes caractéristiques, aussi la première chose à faire est de consulter la notice. En effet, les fabricants précisent les contraintes particulières pour chaque modèle. En outre, dans le cas des climatiseurs de type « split », la longueur des tuyaux de circulation d’air est une donnée à considérer en fonction de la pièce que l’on souhaite climatiser.

Une règle très importante pour installer son climatiseur c’est de ne pas diriger les sorties d’air vers les zones normalement occupées par les occupants de la pièce : canapés, tables, lits, etc. Un flux d’air frais constant deviendrait vite inconfortable. Dans le même ordre d’idée, il est important de réfléchir à la façon dont l’air circule dans la pièce : par où il passe et comment il sort.

Les facteurs de réduction de l’efficacité d’un climatiseur

Certains locaux sont difficiles, voire impossibles à climatiser efficacement. Installer son climatiseur dans ces types d’espaces peut se révéler inefficace ou très coûteux.

C’est le cas de pièces comportant de nombreuses baies vitrées orientées au sud. Si des systèmes de protection contre la chaleur ne sont pas mis en place, les rayons du soleil auront vite fait de réchauffer l’air provenant du climatiseur.

Une pièce qui donne directement sur l’extérieur et qui est susceptible de voir beaucoup de passage, comme une cuisine d’été par exemple, ne sera climatisée efficacement que si les portes restent fermées. Les commerces résolvent souvent ce problème en installant un sas.

Vous aimerez aussi : Entretien climatisation : partie 1 : du bon usage à la maintenance

Voir plus de conseils