Vous avez un grand jardin dans une région où les journées d’été sont difficiles à supporter tellement la chaleur du soleil est écrasante ? Il est peut être temps de vous poser la question de la pergola. Les travaux d’installation sont rapides, surtout si vous faites appel à un professionnel, et vous disposerez de toute l’ombre dont vous pouvez rêver pour vos déjeuners d’été. Mais quelle pergola choisir ? Avantages et inconvénients.

La tonnelle : une pergola simple et traditionnelle

Une tonnelle est une construction simplement constituée d’un toit en treillis (éventuellement garni de lierre ou d’une autre plante grimpante) et de piliers pour le soutenir. Les tonnelles sont les pergolas indépendantes les plus fréquemment rencontrées dans les jardins, et ce pour plusieurs raisons : faciles à construire, elles abritent du soleil tout en laissant passer l’air. En outre, elles n’arrêtent pas la lumière pendant les mois d’hiver, ce qui est un avantage si la pergola est située près de la maison.

À moins qu’il ne s’agisse d’une tonnelle démontable, la construction d’une telle pergola peut se révéler compliquée, car il faut aménager le sol, poser des dalles ou du parquet, etc.

La pergola évoluée : une petite maison de jardin

La gloriette et le gazebo sont des types de pergolas qui nous rappellent les jardins à l’ancienne et les rendez vous romantiques des romans des siècles passés. De tailles diverses, il s’agit de véritables petites maisons – en bois ou en fer forgé le plus souvent – qui se recouvrent de plantes ou de fleurs et constituent un abri où chacun peut venir s’isoler pendant la journée. On peut y installer un salon ou une salle à manger d’été, voire un divan pour les siestes.

Les coûts de ce type de pergola peuvent vite s’envoler en fonction des dimensions et des matériaux.

Voir plus de conseils